Edit du premier janvier 2017, le texte figure en intégralité dans le blook suivant :

Blook 1

 

Voilà le début d'une autre nouvelle que j'ai écrite il y a aussi bien longtemps, et si ça vous inspire, vous pourrez en acquérir l'intégralité.

Rêve de mer

 

   Il y a des nuits noires où seule la petite lumière rouge de mon compas suffit à m'éblouir. Il y a des nuits trop belles où lune, dauphins étoiles jouent "la vie". Il y a des nuits salopes qui commencent bien et finissent mal. Il y a des nuits, et ce sont les plus nombreuses, où le rêve s'empare de mon espace. Bercé par le doux clapotis de l'eau qui m'entoure, je m'évade et j'oublie qui je suis. J'imagine.

   Je suis un autre moi et je ne suis pas seul. J'ai mon amie à mon bras. Elle est là tous les soirs. Nous partons en promenade dans la nuit tous les deux. Sa présence est si douce... Ou bien dans la journée, une balade en forêt, accompagnés par le chant des oiseaux, nous apaise et nous rassasie. Elle est là, tout près de moi, je peux la toucher, caresser ses cheveux, caresser son visage et voir le doux soleil reflété dans ses yeux. Comme elle est belle!... Comme je suis bien... Nous courons, nous jouons, nous chantons... nous sommes comme des enfants. Quand il pleut, nous restons tous les deux dans la grande maison, près de la cheminée. Assis devant le feu, ma main dans ses cheveux, je lui raconte des histoires. La tête sur mon épaule, elle écoute... Ce sont des histoires de voyages sur la mer au temps des grands voiliers. Histoires de pirates, elle se met à trembler; histoires de sauvetages, la voilà rassurée.

   Si parfois elle s'endort, j'écoute battre son cœur et c'est là [...]

© 1997, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Comme promis vous pouvez vous procurer la nouvelle complète en pdf pour 3 euros :

 

Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée