01 décembre 2013

Mylène Farmer

Malgré la mélancolie de ses grands

Yeux de braise

La perfection de son corps

Ensorcèle

Nos cœurs

Esprits

Factices

Artifices qui

Répondent présents

Murmurant le nom de la merveilleuse

Egérie qui nous

Rassemble pour prier le dieu de l'Amour.

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 décembre 2013

La Mort

La Mort est le plus grand pouvoir existant sur l'être humain. Elle arrive quand elle l'a décidé pour faire sortir du jeu celui qu'elle a choisi, sans prendre en compte les conséquences sur l'entourage, les projets qui avaient été établis ou la volonté du sujet élu. Elle est complètement arbitraire et définitive. Quand elle semble perdre la partie, ce n'est que ruse pour générer un fallacieux sentiment d'invulnérabilité chez un être qui se croit supérieur.

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 décembre 2013

Vagues

Vagues, esquifs, récifs, l'odeur de vos embruns et la musique de vos dialogues me manquent.

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 décembre 2013

La Coupeuse

La Coupeuse

(section des poèmes nouveaux)

 

Comment fais-tu pour choisir ?

Quelle est la règle que tu suis ?

Certains t'appellent sans que tu viennes,

D'autres n'ont pas même le temps de te connaître

Que déjà tu les emportes et nous les ravis.

Tu épargnes des amants constants

Tu sépares ceux qui s'aiment tragiquement

Tu laisses libres des monstres

Tu anéantis des innocents

Voire tu t'en prends à des enfants

Ou bien tu passes en ignorant les gens

Et tu te plais à rester un mystère.

Certains prétendent pouvoir entendre

Les voix anciennes des disparus

Par un canal si ténu

Que tous les scientifiques

Qui se piquent

D'être les garants de la vérité

Ne peuvent pourtant prouver

Et matérialiser.

On les prend pour des fous.

Comment est-ce chez toi ?

Prison ou havre de paix ?

Comment fais-tu pour décider

Qui peut message passer

Aux êtres chers qu'il a laissés ?

Es-tu une tortionnaire

Ou une bonne mère

Qui recueille tous ses enfants

Un par un

Avec joie et déchirement ?

 

Un jour je te rencontrerai

J'espère te voir accompagnée

Des êtres avec lesquels j'ai envisagé

De longs moments partagés;

En attendant, je vais t'envier.

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 22:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2013

Le feuilleton (la suite)

     Ses yeux eurent du mal à distinguer où il se trouvait. La pièce était très sombre, il n'y avait que la lueur d'un bloc de secours. Il finit tout de même par s'habituer à la faiblesse de l'éclairage et il put découvrir l'endroit où il était. C'était une cave. Il fit quelques pas en touchant les murs pour assurer ses perceptions. Le mur du fond de la pièce et le sol étaient en terre. Pour les murs des côtés de la pièce, c'était plus difficile à dire ; sans doute de la pierre apparente montée avec de la terre bien tassée, ou bien avec du vieux ciment qui s'effritait un peu. Le quatrième mur qui intégrait la porte était fait de parpaings. Très tôt, il ressentit l'humidité du lieu et commença à avoir froid. Il n'avait plus la possibilité de connaître l'heure, étant donné ce que ses ravisseurs avaient fait de son portable. Pas de chaise, pas de banc, pas de paillasse. Il resta donc debout, marcha un peu, mais évita de s'appuyer contre les murs pour ne pas salir son manteau.

     Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'il était enfermé et n'avait vu personne. Il perdait déjà la notion du temps, même si son ventre lui indiquait qu'en temps normal, il aurait déjà mangé son repas du soir. Il se demandait pourquoi il était là, si la secrétaire s'était inquiétée de son absence, si elle avait prévenu quelqu'un, si son patron avait fait les frais des mêmes ravisseurs, s'il sortirait de là en vie... Réfléchir, il n'avait plus que ça à faire dans cet endroit.

 

(à suivre...)

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 décembre 2013

Good Bye Mandela

Géant au cœur immense,

Ô symbole de paix

Ô symbole de pardon

Dispensateur de la grande réconciliation

Bienveillant par essence

Yeux mémorables de générosité, déterminé

En permanence tu as guidé ton peuple.

Maintenant que tu es parti

Au-delà de la vie terrestre

N'aie aucune crainte

Dans tous les pays

Enfants noirs, blancs et autres entretiendront

La nation modèle

Arc-en-ciel de Madiba.

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 20:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 décembre 2013

La vie

La vie est comme une valse, un temps fort pour deux temps faibles.

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 décembre 2013

Si je t'écris une lettre

Edit du premier janvier 2017 : ce texte figure dans le blook suivant

Blook 1

 

 

Refrain :

Si je t'écris une lettre

Que diras-tu ?

Si je t'écris une lettre

La liras-tu ?

Si je t'écris une lettre

Comment faire pour que tu l'aies ?

Et quels timbres faut-il mettre

Pour atteindre l'autre côté ?

 

Couplet 1 :

Dans cette lettre j'aurais mis

Mes sentiments et mes questions

Les projets de toute ma vie

Avec ta participation

La création d'une famille

Qui n'appartiendrait qu'à nous

Nos enfants tous ces joyeux drilles

S'agiteraient autour de nous

Dans le théâtre de la vie

Nous ferions bonne figure

Avec nos joies et nos soucis

Qui formeraient nos aventures

J'aurais pu te dire encore

Ma plénitude en ta présence

Mon cœur mon cœur qui bat si fort

Et qui passionnément me lance

Lorsque ton regard me traverse

Je sens monter l'adrénaline

C'est une flèche qui me perce

Cupidon a vaincu Opaline

 

 

 

Couplet 2 :

Dans la lettre j'aurais mis aussi

Ma colère et ma plus grande tristesse

Contre ta vie qui s'est finie

Sans nulle prophétesse

Annonçant ta disparition

Tu aurais lu sur ce papier

Toute mon indignation

Pour notre histoire ainsi niée

Ma difficulté d'avancer

Continuellement pas à pas

Je n'imagine plus danser

Depuis que tu n'es plus là

Je lutte contre des ennemis

Dont je n'connais pas la nature

J'ai repoussé tous mes amis

Mais je ne suis  pas si sûre

D'avoir véritablement bien fait

J'espère j'espère en ma nature câline

Te voir quand j'irai de l'autre côté mais

La Faucheuse a blessé Opaline

 

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 22:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 décembre 2013

Avance

Chacun avance à sa vitesse mais peut finir aussi loin.

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Joyeux 10 ans!

Bonsoir à tous,

      Je ne prétends pas grand chose avec ma toute récente expérience de blogueuse. J'ai créé ce blog pour faire connaître un peu mes oeuvres au cas où cela intéresserait quelqu'un et je n'ai pas encore eu beaucoup de visiteurs. Malgré tout, je me permets un petit message pour dire que ce dont je me souviens c'est de cette étincelle qui s'est allumée le jour où j'ai cliqué pour me lancer dans l'aventure, il y a à peine plus d'un mois de cela. C'était une sorte d'excitation mêlée de crainte, une envie de partager en même temps qu'une presque certitude de ne pas représenter une once d'intérêt pour qui que ce soit, mais bon, j'ai cliqué. Je ne sais pas combien de temps durera cette aventure pour moi, mais ce dont je suis sûre, c'est bien que j'ai pu lire sur certains des blogs que j'ai parcourus des textes touchants, et que sans Canalblog, cela n'aurait pu être.

Joyeux Anniversaire Canalblog !

Opaline.

anniversaire

 

 

Posté par MlleOpaline à 23:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :