Mon Etoile noire

(section des poèmes nouveaux)

 

Lorsque mon cœur s'embrume

Perdu dans des vents contraires

C'est alors que s'allume

D'une étoile la lumière.

 

Lorsque triste le soir

Mon cœur ne sait plus très bien

S'il n'y a que du noir

Et s'il faut croire au destin

Le prier supplier

De dire "Tout ira bien."

Et de nous rassurer

Sur la mort son lendemain

Mon cœur divague au loin.

Lorsque d'un coup je me dis

"Non, non, il n'y a rien

Après la mort c'est fini."

Que je me désespère

Et manque de m'effondrer

Une belle lumière

Chaque fois vient m'attirer

Une lumière noire

Qui ressort de ton portrait.

De m'empêcher de choir

Tes yeux ont la volonté

Ces deux belles pépites

Disent que si tu habites

Dans mon salon si près

C'est qu'elles ont insisté

Auprès du grand destin

Pour me faire sentir bien.

Elles sont le message

Montrant qu'à travers les âges

La communication

Passe en bonne réception

Qu'il faut garder confiance

On ne connaît pas la danse

Que le destin veut voir

Mais il préfère l'espoir.

Alors si la détresse

Envahit mon univers

Une belle déesse

Surgit et la met à terre

Ma belle étoile noire

Que je sens par tous les temps

On ne peut pas la voir

Elle brille dans mon corps

Elle brille dans mon cœur

Comme en un petit boudoir

Elle diminue ma peur

Et l'éloigne au gré du vent.

 

Lors plus mon cœur ne s'embrume

Perdu dans des vents contraires

C'est pour moi que tu allumes

D'une étoile la lumière.

 

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com