Edit du premier janvier 2017, le texte figure en intégralité dans le blook suivant :

Blook 1

    Dix-sept heures cinquante-huit. Encore un message : "Je t'aime toujours" et la signature. "Moi aussi" pensa-t-il. Dans cette plénitude intérieure qu'il ressentait, rien, non, vraiment rien n'aurait pu le déranger, le déstabiliser. Il se souvenait de tous les messages reçus précédemment à dix-sept heures cinquante-huit. A chaque jour sa missive, porteuse du même message général, inlassablement : "Je pense fort à toi, je t'aime toujours", "Je pense toujours à toi, je t'aime"... Cela contribuait pleinement à entretenir la sérénité qu'il éprouvait. Il attendait impatiemment dix-sept heures cinquante-huit, c'était son moteur, sa motivation, sa petite liqueur de violette. A chaque fois, il n'était plus qu'émotion pure, il volait comme un ange et il adorait ça. Pour rien au monde il n'aurait troqué sa place contre une autre.

 

 

    Elle prépara le sapin de Noël. Elle sortit d'abord tous les éléments du sapin artificiel qu'elle s'était procuré quelques années plus tôt, elle assembla tous les morceaux, puis elle choisit soigneusement chaque guirlande avant de la déposer délicatement sur le sapin. Elle organisait la décoration avec goût et raffinement. On aurait vraiment dit qu'il était couvert de neige. C'était très réussi.

 

    Elle avait dû faire effort au début pour supporter la séparation, mais avec le temps elle avait pris l'habitude. Elle s'était accrochée à la vie, du bout des ongles d'abord, puis à pleines griffes : elle ne voulait pas laisser son enfant seul, sans défense face à la vie. Elle avait planté ses crocs dans les rires et les sourires de cet enfant. Et maintenant elle arrivait même à sourire à nouveau. Rarement pour elle, mais elle y arrivait. Parfois d'ailleurs, elle ressentait ces petits instants de bonheur, comme avant, ou presque, dès que l'enfant respirait la joie à des kilomètres à la ronde. Pour autant, elle n'oubliait pas l'homme qu'elle attendait de retrouver. [...]

Extrait du recueil Elle et Ils.

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Si vous souhaitez acquérir l'intégralité de ce texte, vous pouvez l'obtenir en pdf pour 3 euros :

Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée