L'Or du soir

(section des poèmes nouveaux)

 

Un ciel d'or se profile

A travers la fenêtre

Sous des dehors bien sombres

Au plus loin de la ville.

Le soleil qui s'enfuit

Cherche des alliés

Pour pouvoir se cacher

En attendant la nuit.

J'aurais voulu t'aimer

Dans l'or du soir qui tombe

Pourtant c'est sur ta tombe

Que j'envoie un baiser.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.