Prière dans la nuit

(section des poèmes nouveaux)

 

Parfois je m'imagine

Quand la mélancolie

Vient jouer les ballerines

En plein cœur de ma vie,

Qu'en un pays se trouvent

Les âmes des anciens.

Ce pays invisible

Est tout autour de nous

Dans le monde sensible

Où tous, nous sommes fous

Sans être vraiment libres,

Des jouets du destin.

En les priant très fort

Nous pouvons obtenir

S'il est juste et sans tort

Notre plus grand désir

Et ce, car ils entendent

Tout à fait nos pensées.

Alors prions très fort

Et puis demandons-leur

De restreindre la mort

A des cas sans malheur,

D'abolir la violence

Comme l'appât du gain.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.