La Botte abandonnée

(section des poèmes nouveaux)

 

Une petite botte au milieu du chemin

Est restée couchée là sans personne avec elle.

Que s'est-il donc passé ? Où est le bout d'humain

Qui l'a amenée là sans songer aux séquelles ?

Sur le flanc, immobile, elle attend patiemment

Que quelqu'un la ramasse et l'utilise enfin.

Elle sera docile et portera les pas

Du petit pied gracile aussi loin qu'il voudra.

Pour l'instant, elle attend, et redoute sa fin

Dans des torrents de boue ou des piétinements.

Un orage de grêle ou un soleil de plomb

Pourraient pareillement l'entraîner vers le fond,

Craquelant la surface de son cuir tanné,

Laisser toute sa peau, partout, se déchirer,

Ou bien encor moisir dans une humidité

Que jamais de sa vie, elle n'aurait souhaité...

 

Peut-être un chat douillet, et marquis de statut,

S'aventurera-t-il à marcher dans la rue

La mine la plus fière et museau relevé,

Après avoir trouvé la botte abandonnée ?

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.