01 février 2017

Fougue

 

 

Faudra-t-il donc toujours

Oublier qui l'on est

Unifier nos esprits

Garder une âme lisse ?

Une lueur nous dit :

Exprimez vos délices !

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 21:56 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 février 2017

Le feuilleton (la suite)

  Quelle journée merveilleuse ! Le trio, d'abord, se promène sur la plage, profitant du soleil, du sable et des embruns. Puis il visite un peu la ville avant de choisir un restaurant dans lequel déjeuner, avec vue sur mer, tant qu'à faire. Nina est drôle et provoque l'hilarité de ses deux accompagnateurs. Comme cela fait du bien à Sybille ! Comme les deux amies sont complices ! Comme le couple est assorti ! Les liens se resserrent, les cœurs se rapprochent.

  Après le délicat repas à la thématique maritime également, les trois amis vont se poser quelque temps sur un coin d'herbe ombragé près de la vaste mer. Ils discutent, rigolent et somnolent à moitié, refaisant le monde, comme tant d'autres amis. Et puis Nina s'endort. Sybille et Alexandre l'observent un instant attendris. Alexandre attrape un brin d'herbe et s'apprête à chatouiller Nina. Sybille l'en empêche : "Laisse-la donc, elle est fatiguée, elle en a besoin."

  

 

 

 

à suivre...

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Nouveau code St Valentin

 Bonsoir,

   à l'occasion de la Saint-Valentin, un nouveau code de réduction BlookUp de 20% m'a été transmis et valable jusqu'au 13 février prochain, sur les livres papier.

   Les personnes intéressées par ce code peuvent me laisser un message ici avec une adresse mail valide, et je leur donnerai le code de réduction par retour de message, car il paraît que le bouton "contacter l'auteur" ne fonctionne pas correctement.

  Pour celles et ceux qui ont déjà mon mail, ils peuvent me contacter directement, s'ils le souhaitent.

Belle fin de soirée et douce nuit à toutes et à tous !

Opaline

Posté par MlleOpaline à 23:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 février 2017

Voir

 

 

Visiter des yeux en dilettante

Oublier ce que l'on ne regarde

Interpréter chaque mot ou geste

Reconstituer à partir de zestes

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 février 2017

Le Sillage d'un parfum

Le Sillage d'un parfum

(section des poèmes nouveaux)

 

Dans le sillage d'un parfum

J'ai respiré la vie

Sur des arpèges effleurés

En posant quelques pas

Vers le plus merveilleux jardin

J'ai suivi la fragrance

Considérant chaque élément

Comme une unique chance

 

Par des cascades de couleurs

J'ai découvert aussi

D'un arc-en-ciel la chevelure

Ornée de mots précieux

N'apercevant jamais la source

Filant toujours l'odeur

Dans le sillage d'un parfum

J'ai trouvé mon chemin

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:16 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


05 février 2017

La Danseuse du poète

La Danseuse du poète

(section des poèmes nouveaux)

 

Dès que je vous pose une rime,

C'est ma danseuse qui s'exprime.

Elle remue à chaque mot

Le transformant en geste beau,

Viril, féminin, léger, grave,

Toujours sensuel et parfois suave.

Sous l'envol de son blanc tutu

Se dévoile une jambe nue

Qui m'obsède pendant des heures

Pique sa pointe dans mon cœur

Jusqu'à la faille du mot juste

Dont chaque lettre sur son buste

S'imprime en caractères bleus

Comme des coups, d'amour, de feu...

C'est une explosion de paillettes

Qui frémit dans toute ma tête.

Mais dès lors qu'elle est épuisée,

C'est comme une lame aiguisée

Qui me transperce tout le corps

Me torture encore et encore ;

Je ne sais comment lui transmettre

Ce souffle qui gonfle son être

D'une énergie inébranlable

Ma source d'encre ineffaçable.

Sans ma danseuse à l'intérieur,

Je vous le dis, mon cher lecteur,

Je n'aurais pas d'inspiration

Et de créer, nulle raison.

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

06 février 2017

Démolir

Destruction volontaire ou non

Etincelle invasion et chute

Montagne, mont, petit talus

Obliquer, tourner, tracer droit

Lutter fort pour se reconstruire

Interdire comme une brute

Renouveler, renaître, au fond

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

(Je suis désolée pour vos commentaires, je ne suis pas chez moi et je maîtrise mal l'outil qu'on me prête... Je les validerai dans quelques jours, si vous le voulez bien. Merci de votre compréhension.)

Posté par MlleOpaline à 21:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2017

Pensée engluée

  Dans les palaces somptueux, j'aimerais que soit ma carcasse, mais aujourd'hui tout mon esprit est calfeutré dans du coton. L'air me parvient à peine. Je verrai demain le soleil.

 

2017, Opaline.

Posté par MlleOpaline à 22:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 février 2017

Par la fenêtre

Par la fenêtre

(section des poèmes nouveaux)

 

Dans le matin qui se lève,

La brume envahit le décor ;

Des tons de gris, des tons de blanc, trêve,

Paysage hivernal sans corps.

Les silhouettes squelettiques

De quelques vieux feuillus, dehors,

Dressent noirs, fantômatiques,

Des branches tordues, les retors !

On ne voit plus les maisons

Dans cet univers cotonneux

Il n'y a plus d'horizon

On pourrait le toucher des yeux.

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 20:48 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 février 2017

Le feuilleton (la suite)

  Quand Nina se réveuille, elle propose d'aller enfin se baigner, s'immerger dans la marée haute. Galant, Alexandre reste sur la plage pour garder les affaires, il se baignera plus tard. Les filles courent dans les vagues et s'éclaboussent, puis elles se jettent à l'assaut du large, du petit large, mais du large tout de même. Assis sur le sable, Alexandre, décontracté d'abord, les regarde amusé. Mais dès qu'elles s'éloignent, il paraît quelque peu inquiet, la main en visière, il se redresse.

  Les filles se rapprochent enfin de la côte, Alexandre se détend et Sybille sort de l'eau pour le remplacer à la surveillance des quelques objets que les jeunes gens n'avaient pas laissés dans la voiture. Sybille prend sa serviette et commence à se sécher, elle est dans le soleil et Alexandre qui n'a toujours pas bougé, apprécie la silhouette fine et frêle comme en ombre chinoise. Sybille lui dit : "C'est bon, je sors, tu peux y aller. Elle est bonne." Alexandre la remercie, se lève et va rejoindre Nina dans l'eau.

  

 

 

 

à suivre...

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 19:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :