25 mai 2017

Le feuilleton (la suite)

  L'officier a mis un peu de temps à répondre. Il faut dire qu'il est tard, ou tôt, comme on veut, et qu'il n'est pas habitué à voir débarquer une famille entière en plein milieu de la nuit. Il a du mal à croire d'ailleurs à l'histoire qu'on lui chante. Il passe un coup de fil, puis après avoir reçu sa réponse, raccroche, se lève et va chercher quelque chose dans une armoire. Quand il revient devant la famille, Michel en reste baba et a le sang qui commence à lui bouillir dans les veines. Il est revenu avec des éthylotests, cet imbécile d'officier, quatre, comme si les gamins avaient picolé. Michel est prêt à refuser mais sa femme lui demande de se plier aux exigences de celui qui a le pouvoir de leur rendre leur bien. Il faut qu'il vérifie qu'il n'a pas affaire à des illuminés, des affabulateurs, des escrocs, des drogués même. C'est normal.

  Devant le résultat négatif des quatre objets censés lui faciliter la tâche, l'officier reste perplexe. Il réquisitionne un médecin pour venir faire des prises de sang. Mais les résultats toxicologiques ne pourront pas tomber avant plusieurs heures. L'officier demande à la famille si elle a quelque part où aller pour la nuit ou si elle peut se payer une nuit d'hôtel, car de toutes les façons il n'a pas le droit d'intervenir à une heure pareille.

 

(à suivre...)

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 14:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :