16 mars 2018

Un Creux d'amour

Un Creux d'amour

(section des poèmes nouveaux)

 

La maison est bien vide quand tu es parti

Et je hais tous ces soirs du nom de vendredi ;

Je te vois t'en aller, larme au cœur resserré,

Le regard fixe et dur, l'arme au cœur empalée.

 

Quand tu fais ta valise, on sent déjà l'acier

Qui rentre dans ta chair sans rompre ni plier,

Il bloque et paralyse peu à peu ton âme

Pour la fin de semaine en apnée sous la lame.

 

J'aimerais tellement que tu partes ravi

De voir l'autre parent qui, source de ta vie,

A créé le bonheur dans un moment de joie

Mais n'a su faire naître un élan doux en toi.

 

Vivement que revienne pour toi l'oxygène,

Un espace en plein air sans plus rien qui te gêne

Pour y crier la vie et rire en liberté

Et pour combler le creux par l'amour déserté.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,