D'un amour à l'oubli

(section des poèmes nouveaux)

 

Le premier grand amour de ma vie,

Fut un jour condamné à l'oubli.

Il voulait consommer le produit

De plaisirs infinis dans ses nuits,

Accablé, plus, toujours, des envies

De beautés, nouvelles égéries.

Effacés, ces trop vifs battements,

Si puissants témoins des sentiments

Sans maîtrise, cœur adolescent ;

Disparus, les cadeaux flavescents

Que l'on s'offrait fébrile, hésitant,

Incertain de l'effet sublimant.

Déçus, tous ces espoirs motivants,

Finies, les attentions, et pourtant...

Le premier grand amour de ma vie

M'a un jour condamnées à l'oubli.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.