Bonsoir,

  je vous propose ce soir un poème inspiré d'une photo de Véronique Brosseau, dont vous pouvez aller voir le blog en cliquant sur son nom dans ma colonne de droite (partie réservés aux photographes). Elle fait beaucoup de jolis clichés de nature, et ce n'est pas la première fois que je trouve mon soufflre chez elle. Dans la série d'origine (que vous pouvez consulter en cliquant sur l'image), il y avait plusieurs photos plus belles les unes que les autres, et j'ai choisi celle qui m'a fait sourire. Place à la photo et au texte.

 

Ceriser pom-pom

 

Le Cerisier pom-pom plante

 

Un cerisier du Japon

Exaspéré de la pluie

Du nuage et du temps gris

Priait pour qu'il fasse bon.

 

Il enfla ses fleurs en pommes,

Encouragea le jardin :

"Allez, zou, pour demain !"

Et il devint sa pom-pom.

 

Le jardin bien supporté

Ne pouvait que prospérer

Avec ces deux pompons roses

Finies les humeurs moroses.

 

Pour ces deux soleils sucrés

Parfum de barbe à papa

Il est sûr qu'il ne faut pas

Se laisser décomposer.

 

Et pourtant le temps viendra

Vieillissement frauduleux

Mimant deux yeux globuleux

Marron, flétris, sans aura.

 

Mais la nature abondante

Aura suivi les conseils

De son arbre pom-pom plante

Pour que le bonheur s'éveille.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.