01 avril 2018

Où est donc ma démocratie ?

Où est donc ma démocratie ?

(section des poèmes nouveaux)

 

Où est donc ma démocratie ?

Quand on impose aux citoyens

Des choses par tous les moyens,

Quand on passe outre leur avis ?

Où est donc ma démocratie ?

Quand, ignorant les syndicats

L'Etat se rit de leurs combats

Pour n'afficher que du mépris ?

Où est donc ma démocratie ?

Quand je deviens la vache à lait

Sous les prétextes les plus laids

De ma santé aux énergies ?

 

C'est l'argent des grands qui permet

A ces voyous de bafouer

Les droits de pauvres gens jouets

Et briser leur propriété,

Dans un souci de gros profits

Et surveillance permanente

De chaque geste de la fiente

Composante de ce pays.

Marchant même sur les élus

Qui sont censés être l'image

D'un Etat et pas d'un mirage,

Ils sont tous fous ! Rien ne va plus.

La liberté a disparu

Tous les gens qui se sont battus

Pour des acquis, faut qu'on oublie.

Où est donc ma démocratie ?

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


02 avril 2018

Pensée

  Si seulement je pouvais effacer tous les cons qui se mettent sur ta route, profitant des faiblesses de ton âge si jeune, et t'imposent leur force en brute sans maîtrise, je ferais de ta vie un douillet petit nid, jusqu'à ce que tu puisses prendre ton vol serein.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:29 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 avril 2018

Foyer

 

 

Folie douce

Oblitérée par la famille

Yole voguant sans qu'on la pousse

Essence, effluve envahissant l'espace

Retour auprès de l'âtre rassurant

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 avril 2018

Pensée

  Deux voitures au passage à niveau, face à face derrière les barrières, patientent et se regardent en attendant le train. Mais le train ne vient pas. Que s'est-il donc passé ? Des travaux sur la voie ont bloqué les bagnoles, et les deux conducteurs sont descendus pour voir les grands rails : vide au loin. Et puis des ouvriers, les barrières sont levées, les véhicules se croisent et tout est oublié.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 avril 2018

Le feuilleton (la suite)

  Ils poussent la porte de l'appartement, bien décidés à ne pas se laisser assaillir par les interrogatoires éreintants de tous les membres, proches ou lointains, de la famille. Ils se libèrent de leurs manteaux sur les patères de l'entrée, posent les sac à main de Christine et le ticket de Loto sur la console, puis ils improvisent un apéro en faisant clairement comprendre aux autres qu'ils refusent toute prise de tête pour ce soir-là.

  Les enfants se laissent gagner par l'allégresse ambiante imposée par leurs parents. Et tout naturellement, ils en viennent à considérer que le rendez-vous a été à la hauteur des attentes de la famille et qu'ils seront bientôt sortis du cauchemar. Marie et son mari sont un peu curieux, mais ils respectent les souhaits de Michel et Christine et ils apprécient beaucoup de relâcher la pression terrible des derniers temps.

  Le repas qui succède à ce moment reste dans la même veine, même si les pensées les plus contradictoires s'agitent encore au creux des neurones de Michel et Christine. En effet, ils ont fermement résolu de ne plus permettre à ces sombres pensées de leur gâcher autant du temps précieux qu'il leur reste. Pour l'instant, ils ont besoin de respirer à pleins poumons le bonheur que l'on peut ressentir sur cette Terre, absolument. Ce n'est pas pour déplaire à leurs enfants ni à leurs hôtes.

 

(à suivre...)

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 avril 2018

Mauvais adulte !

Mauvais adulte !

(section des poèmes nouveaux)

 

Un adulte qui n'est pas

Capable de tenir ses nerfs

Ne mérite pas, c'est sûr,

La chance d'être parent,

De statut comme de cœur.

Un adulte qui ne sert

Qu'à rabaisser un enfant

Pour combler sa déchirure

Au lieu de le protéger

N'est pas digne du bonheur.

Un adulte qui méprise

Un enfant, lève la main

Sur lui dans le but avoué

De lui apprendre à avoir

De la personnalité

Alors qu'en réalité

Il a senti la faiblesse

Et son odeur enivrante,

Cet adulte ne devrait

Même plus se donner droit

D'exister.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 avril 2018

Ecru

 

 

Eveil du vent dans les brins verts

Chants des oiseaux sur champs de blé

Rutilance du soleil clair

Un air calme crème café

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 avril 2018

Poème sans titre

 (section des poèmes nouveaux)

 

Cette bague abîmée à l'arrondi tordu,

Marquée par les années, qui ne me quitte plus,

Me rappelle toujours à mes engagements,

Mes espoirs les plus fous et mon amour perdu.

L'éclat s'est atténué, la poussière dessus

Collée, accumulée, a terni sa beauté

Quelque peu oxydée, signe de ce qui fut

Le plus cher à mon cœur et parfois fut déçu.

Je regarde souvent cette bague à mon doigt

Pour mesurer le temps, le chemin parcouru,

C'était comme objectif que je l'avais élue,

La voilà ma mémoire en boucle continue.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

09 avril 2018

Pensée

  La pluie lave mon âme et cette dernière attend que le soleil se montre pour dessécher les miasmes qui l'empêchaient de s'épanouir.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite. 

Posté par MlleOpaline à 22:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 avril 2018

Dentelle de pluie au petit-dej

Dentelle de pluie au petit-dej

(section des poèmes nouveaux)

 

De la dentelle de pluie

S'est accrochée aux carreaux

Tout doucement et sans bruit

Créant le dessin trop beau

Qui éclaire mon matin

Lors du petit-déjeuner.

De la dentelle de pluie

Guirlandes de gouttes fines

Marque la fin de la nuit

Fleurs de perles opalines

Savourées sur un coussin

Pour démarrer la journée.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdit.

Posté par MlleOpaline à 23:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,