La Pâtissière

 

  Agathe rentrait dans l'établissement où elle travaillait, quand un sentiment, extrêmement agréable, de plénitude l'envahit, exactement comme une certitude de bonheur à venir, une promesse. Pourtant la situation du monde était bien tourmentée à cette époque, mais une sensation particulière disait clairement à Agathe qu'elle sortirait indemne du désastre, et heureuse.

  Agathe, elle était pâtissière, depuis plus de quinze ans, bientôt vingt. Une passion qu'elle avait réussi à hisser au rang de métier, une chance par conséquent. Elle adorait plonger ses doigts dans la pâte en devenir, sentir la farine et les autres composants se mêler petit à petit les uns aux autres pour ne bientôt former plus qu'un. Elle aimait façonner, forger, construire ; voir naître sous ses yeux la création qui ravirait les regards autant que les papilles, celle qui ferait frémir de plaisirs esthétiques autant que gustatifs. Elle recevait toujours les commandes avec beaucoup de joie, et elle observait attentivement les réactions des clients de passage dans sa jolie boutique, qui sentait le sucre et l'enfance à tout va. Souvent, ils hésitaient, ces clients nostalgiques, retrouvant leur jeunesse derrière un chocolat ou devant l'inconnu coloré les faisant saliver. Alors elle les guidait avec bienveillance. Ils validaient son choix et revenaient toujours pour le lui signifier, que ce soit en personne ou juste par la poste.

 

(à suivre...)

2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.