01 janvier 2014

Bonne Année!

Il est grand temps maintenant de vous souhaiter à tous une merveilleuse année 2014! Qu'une multitude de grands et de petits bonheurs viennent envahir votre vie, que vous sachiez les apprécier et les recevoir, que vos vœux s'exaucent comme par magie, que la vie vous concocte un petit nid douillet pour cette nouvelle année qui se présente avec un petit rayon de soleil comme ouverture.

Champagne Opaline

Bonne année à tous!

Opaline

Posté par MlleOpaline à 10:23 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


02 janvier 2014

Le feuilleton (la suite)

     Ils parcoururent les parcs de la ville, à la recherche d'indices. Ils montraient la photo de Gabriel aux passants, aux habitués des parcs et aux commerçants, dans l'espoir qu'un d'entre eux le reconnaisse et les guide. Enfin, ils parvinrent à trouver le marchand de sandwichs chez qui Gabriel était venu quelques jours plus tôt. "Il a fait quelque chose de mal ? demanda le vendeur. Si j'avais su je l'aurais envoyé ailleurs !" Les policiers le remercièrent et se mirent en quête du parc le plus proche. Ils avaient dû remonter le cheminement du vendeur ambulant pour savoir où exactement il vendait ses sandwichs le jour de la disparition de Gabriel.

 

 

     Ils arpentaient un parc qu'ils estimaient le plus susceptible d'avoir été choisi par Gabriel pour manger son en-cas, quand un vieux monsieur qui promenait son chien les aborda :

"Vous venez pour l'homme en blanc ?

- Quel homme en blanc ?  rétorqua le chef des policiers sur cette opération.

- Celui qui a été emmené par deux autres hommes l'autre jour.

- Celui-ci ? dit un policier en montrant la photo de Gabriel.

- Je ne sais pas, je n'ai pas bien vu son visage. J'étais loin, mais ils ont eu une façon très étrange de rentrer en contact.

- Comment cela ?

- Eh bien, ils se sont assis moins de dix secondes de chaque côté de l'homme, les trois se sont relevés et ont marché très serrés les uns contre les autres, et le plus étrange c'est que l'un d'entre eux a balancé quelque chose dans ces buissons là-bas.

- Et après ?

- Après, ils ont contourné les buissons vers la rue, je ne les ai plus vus.

- Ils ont sans doute pris un véhicule.

- Je vous ai appelé ce jour-là pour dire qu'un homme s'était probablement fait enlever, mais vous ne m'avez pas cru...

- Désolé, Monsieur, nous avons des protocoles à suivre, et on a tellement de canulars téléphoniques aussi !

- Oui, mais apparemment cette fois, c'était vrai et important puisque vous êtes là !"

Un cri les sortit de leur conversation, un policier que son chef avait envoyé d'un regard fouiller les buissons indiqués par le vieux monsieur, revenait avec un téléphone en pièces détachées.

"C'est probablement le téléphone de Monsieur Rochat, il faut l'envoyer au labo pour vérifier."dit le chef. Puis il se tourna vers le vieux monsieur pour lui demander de passer au commissariat signer sa déposition le plus rapidement possible.

(à suivre...)

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite

 

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 15:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 janvier 2014

Donne-moi la main

(section des poèmes nouveaux)

Donne-moi la main

La main droite pour me suivre

Suivre nos chemins tracés

Tracés à la craie blanche

Blanche comme la neige

 

La neige tombe dehors

Dehors il fait froid

Froid comme un glaçon gelé

Un glaçon gelé fond dans mon verre

Mon verre pour trinquer avec toi

 

Avec toi la vie sera belle

Belle et tendre et très animée

Animée d'un souffle d'amour

D'amour tu vas m'aimer

M'aimer comme je t'aime

 

Je t'aime si fort tu sais

Tu sais qu'il faudra partir

Partir ensemble à l'aventure

L'aventure est dure à vivre

Vivre c'est quand on donne

 

Donne-moi la main

La main droite pour me suivre

Suivre nos destins gravés

Gravés dans la pierre dure

Dure notre amour éternellement !

 

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 12:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 janvier 2014

Comme une liqueur de violette

   Savoure, savoure cette année, comme une liqueur de violette. Chaude et sucrée par son goût, mystérieuse par sa couleur liée au secret et à la magie, piquante et envoûtante par son alcool, qu'elle symbolise ta vie en cette année 2014! Santé!

Violette3

© 2014, Opaline.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 janvier 2014

Mon Etoile noire

Mon Etoile noire

(section des poèmes nouveaux)

 

Lorsque mon cœur s'embrume

Perdu dans des vents contraires

C'est alors que s'allume

D'une étoile la lumière.

 

Lorsque triste le soir

Mon cœur ne sait plus très bien

S'il n'y a que du noir

Et s'il faut croire au destin

Le prier supplier

De dire "Tout ira bien."

Et de nous rassurer

Sur la mort son lendemain

Mon cœur divague au loin.

Lorsque d'un coup je me dis

"Non, non, il n'y a rien

Après la mort c'est fini."

Que je me désespère

Et manque de m'effondrer

Une belle lumière

Chaque fois vient m'attirer

Une lumière noire

Qui ressort de ton portrait.

De m'empêcher de choir

Tes yeux ont la volonté

Ces deux belles pépites

Disent que si tu habites

Dans mon salon si près

C'est qu'elles ont insisté

Auprès du grand destin

Pour me faire sentir bien.

Elles sont le message

Montrant qu'à travers les âges

La communication

Passe en bonne réception

Qu'il faut garder confiance

On ne connaît pas la danse

Que le destin veut voir

Mais il préfère l'espoir.

Alors si la détresse

Envahit mon univers

Une belle déesse

Surgit et la met à terre

Ma belle étoile noire

Que je sens par tous les temps

On ne peut pas la voir

Elle brille dans mon corps

Elle brille dans mon cœur

Comme en un petit boudoir

Elle diminue ma peur

Et l'éloigne au gré du vent.

 

Lors plus mon cœur ne s'embrume

Perdu dans des vents contraires

C'est pour moi que tu allumes

D'une étoile la lumière.

 

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 10:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


06 janvier 2014

Pensée en passant...

Si Roméo et Juliette avaient eu un enfant, la fin de l'histoire eût été différente...

© 2014, Opaline.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2014

Charlotte

C'est une pure tête de linotte

Hein? Petite marmotte!

Alors, dis, ça te botte?

Rouler dans les carottes?

Livrer des redingotes?

Ou faire la popote?

Tu aimes la cancoillotte?

Tu confectionnes de la confiote?

Entrons donc dans ta paillote!

 

 

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 18:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 janvier 2014

Mélodie russe

Edit du 28 décembre 2014:

Voici enfin la démo sonore: Opaline_M_lodie_Russe_demo  ℗ 2014, Opaline.

Vous pouvez donc acquérir le fichier intégral pour 1 euro:

Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

Voilà, pour le reste, les partitions, il suffit d'aller à la fin du message ancien.

Fin de l'édit.

 

 

Bonsoir, ce soir je vous propose une de mes partitions écrites l'an dernier. Elle s'adresse à des débutants confirmés car la main gauche demande un peu de technique, et pour la démo sonore, il faudra attendre un petit peu. Je la rajouterai dès que je pourrai, promis.

Mélodierusse

CopyrightFrance.com

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Si vous souhaitez acquérir cette partition en pdf pour 3 euros, remplissez le formulaire suivant :

Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

 

Si vous préférez le fichier mscz, c'est ici pour 5 euros :

 

Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

Posté par MlleOpaline à 21:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 janvier 2014

Le feuilleton (la suite)

   Gabriel s'était préparé pour la prochaine entrée d'un de ses geôliers, puisqu'il avait constaté qu'on n'envoyait plus qu'un seul garde pour cette mission : quoiqu'il ne pût pas voir dans le couloir si la voie était bien dégagée, il avait décidé qu'il surprendrait son gardien en se mettant dans l'angle mort par rapport à la porte, et en se précipitant sauvagement sur lui, pour faire voler le plateau qu'il portait. Il espérait profiter de cette diversion pour s'enfuir en courant le plus vite qu'il pourrait, même s'il n'imaginait pas vraiment où il devrait aller. Il ne connaissait pas les lieux et devrait donc être particulièrement bien inspiré pour réussir à sortir avant de se faire rattraper.

   Le prisonnier entendit la porte s'ouvrir, mais il n'eut pas le temps d'aller se poster où il l'avait prévu. Le temps avait dû lui échapper, ou alors on venait plus tôt. Gabriel ne pourrait pas facilement tenter son évasion cette fois, il devrait probablement attendre. Il essaya de ne pas montrer son trouble et sa nervosité quand l'homme entra dans la pièce. Mais là, ce fut la surprise, il n'était pas seul, un autre l'accompagnait. Ils s'approchèrent de lui, l'immobilisèrent pour lui enfiler à nouveau une cagoule.

"Oh non, encore ! s'apitoya Gabriel.

- Tais-toi, c'est ton jour de chance." répondit l'un des gardes en le faisant avancer.

Gabriel ne comprenait pas pourquoi on le disait chanceux. Il sentit à nouveau qu'on le guidait en le maintenant sous contrôle comme dans un labyrinthe, qu'on le fit grimper dans un véhicule... En somme il revécut l'aventure à l'envers. Bientôt, le véhicule s'arrêta, la porte s'ouvrit brutalement et les gardes le poussèrent violemment dehors en lui arrachant sa cagoule et démarrèrent en trombe. Gabriel ne put même pas relever la tête à temps pour apercevoir le véhicule de ses ravisseurs.

 

 

   Pendant ce temps au commissariat, alors que l'enquête piétinait lamentablement, les résultats du labo arrivèrent.

"Chef, on a la confirmation, c'est bien le téléphone de Gabriel Rochat.

- Et la liste des appels, ça donne quoi ?

- Rien, nothing, nada.

- Comment ça ?

- Eh bien les appels reçus et émis sont tous de gens qui figurent dans son répertoire, pas d'appel suspect, pas de harcèlement en vue, tout a l'air parfaitement normal.

- Si tout était normal, il n'aurait pas disparu, fouillez encore !

- Chef ! dit un autre.

- Quoi encore ?

- Il est revenu.

- Qui ?

- Le kidnappé, Rochat !

- Quoi ?

- La secrétaire vient d'appeler, il est de retour.

- On s'est encore bien foutu de nous.

- Ah non, apparemment il a bien été enlevé, mais il a été libéré..."

 

(à suivre...)

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 19:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2014

Ma Bubble-gum

Edit du premier janvier 2017 : ce texte figure dans le blook suivant

Blook 1

Ma Bubble-gum

 

Refrain :

Une bulle gonfle gonfle et paf!

Une bulle gonfle gonfle et paf!

Tu es ma bubble-gum

Tu es ma bubble-gum

 

Couplet 1 :

Petit jean, talons, chemise

Dos droit quand tu es assise,

Lors tu étends ton emprise

Sur moi, sur moi.

Bottes plates et marron,

Robe courte et ceinturon,

Monte mon inclination

Pour toi, pour toi.

 

Couplet 2 :

Tailleur strict et escarpins

Chignon et regard taquin

Je m'imagine si bien

Avec toi, avec toi.

Vieux survêt cheveux défaits,

Grand pull pour te protéger

J'aimerais bien te serrer

Contre moi, contre moi.

 

Couplet 3 :

Dos nu robe de princesse

Ta coiffure de déesse

Fleur tout en délicatesse

Pour moi, pour moi.

Tu t'habilles de lumière

D'un regard plein de mystère

Mon repèr(e) dans l'univers

C'est toi, c'est toi.

 

 

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 20:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,