29 août 2015

Un Coquelicot boiteux qui aimait se cacher

Un Coquelicot boiteux qui aimait se cacher

(section des poèmes nouveaux)

 

Un joli coquelicot

En six ou sept syllabes

Ça aime quand il fait chaud,

Et apprécie le sable.

Ça danse près des roseaux

Dans les grands matins calmes,

Ça balance les volants

Dans le beau paysage

D'un merveilleux vêtement

Soyeux, rouge et sauvage.

Ça éclaire les prairies

Ça sourit aux oiseaux

Ça ensoleille la vie

Ça a le verbe haut.

Et le beau coquelicot

Qui aimait se cacher,

Comme un grand homme pied-bot,

Entreprit de marcher.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 août 2015

Point de rencontre

Point de rencontre

(section des poèmes nouveaux)

 

Par où tu as passé tu me tiendras la porte

De l'endroit dont jamais personne ne revint,

M'attendant souriant au fil de ces années

Qu'il me reste pourtant, mais ne veux alléger.

Je vivrai sur la terre tout en m'efforçant

De lever haut mon verre à chaque événement,

Profiter de la vie dans ce grand univers,

Affronter les ennuis sans jamais m'y soustraire.

Un jour arrivera, commande du destin,

Qui nous réunira tous deux main dans la main.

Moi aussi je mourrai tout au bord du chemin

Et je te rejoindrai : alors nous irons loin.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 août 2015

La Cachette à secrets

La Cachette à secrets

(section des poèmes nouveaux)

 

J'ai caché un secret dans le fond d'un tiroir

Mais mon pauvre secret avait trop peur du noir.

J'ai caché des secrets dans tous mes vieux cahiers

Mais tous mes vieux secrets se sont vite envolés.

J'ai caché un secret derrière ma pendule

Mais celui-ci pensait qu'il était ridicule.

Lors j'ai mis mes secrets dans le fond de mon cœur,

Personne ne les trouve et ils n'y ont pas peur.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 22:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 septembre 2015

Vœu de vie

Vœu de vie

(section des poèmes nouveaux)

 

Je voudrais m'évader du train-train de la vie

Oublier les contraintes et tous les soucis,

Laisser derrière moi les gens incompétents

Qui dirigent des choses sans savoir le faire

Et sont bien protégés dans leur bulle de verre.

Je voudrais tout autant permettre à mes enfants

De s'épanouir enfin en cherchant la grandeur,

Développer au mieux toute l'intelligence

Stagnant dans leur cerveau, au fond, à l'intérieur.

Je voudrais que nos vies aient l'éclat d'une danse

Avec tant de ferveur et tant de sentiment

Du début à la fin, que par définition

Nous serions liberté, chance, grande passion,

Nous représenterions la vie et son serment.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 22:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 septembre 2015

Un Enfant à la main

Un Enfant à la main

(section des poèmes nouveaux)

 

 

Elle part dans la nuit

Continue le matin

Recommence sa vie

Un enfant à la main.

 

Elle fuit la journée

Qui se lève au pays

Elle rêve en doré

Un avenir qui luit

De tous ses lendemains

Un enfant à la main.

 

Elle marche sans cesse

Ne mange presque rien

Dort au sol sans paresse

Un enfant à la main.

 

Elle a le cœur tout triste

Mais une once d'espoir

Et l'œil déterminé

Fixé sur l'horizon

Elle avance et se bat

Grimpe sur les montagnes

En traversant les ronces

Passe dans des forêts

Chemine au bord des routes

Découvre des villages

Où personne n'écoute

Sauf quelques profiteurs

Mus par l'appât du gain.

Elle voit son chemin

Aller toujours tout droit

Vers une vie meilleure.

Parfois c'est à la nage

Qu'elle doit progresser

Droit vers l'autre rivage.

L'enfant ne sait nager.

C'est elle qui le guide.

C'est elle qui le porte.

Elle nage et s'épuise

Un enfant à la main.

 

On les retrouvera

Allongés sur la plage

Accrochés à la rive

Ou tombés dans l'oubli

Au détour d'une page,

On dira qu'elle était

Regard vers l'horizon

Ongles plantés au sol

Et l'enfant à la main.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 23:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


06 septembre 2015

Une Femme dans tes yeux

Une Femme dans tes yeux

(section des poèmes nouveaux)

 

Ce matin, je t'ai croisé,

Comme ces derniers jours,

Tu m'as dit être occupé

Mais tu regardais partout autour.

J'ai cru que tu avais rendez-vous,

Mais tu as démenti ;

De toutes les façons, personne n'est venu vers nous,

Alors je t'ai souri.

Tu paraissais tourmenté

Je ne pouvais saisir ton regard

Pourtant c'est au détour d'un reflet

Que j'ai vu dans tes yeux briller un jupon noir.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 22:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 septembre 2015

Du Bio, mes amis !

Du Bio, mes amis !

(section des poèmes nouveaux)

 

Je vais te raconter, lecteur,

Comment Opaline par le bio fut convaincue.

Opaline, mon ami, était fan du basmati ;

Ce grand riz si parfumé

Que, d'avance elle salivait,

Si d'aventure choisissait

De servir à table ce mets.

Mais l'eusses-tu cru, lecteur,

Ce qui provoqua sa stupeur ?

En versant le riz dans l'eau

Elle n'en crut pas ses yeux :

Le riz se mit à flotter

Puis à bouillir et mousser

Si bien qu'elle n'y voyait rien.

Préférant le naturel

A la rapidité de cuisson,

Opaline se rendit

Dans un nouveau magasin bio

Et changea de crèmerie !

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 septembre 2015

Admiration

Admiration

(section des poèmes nouveaux)

 

Une larme sur ta joue

A déboulé, comm' ça, d'un coup.

J'ai été décontenancé

J'aurais voulu la caresser

Pour doucement l'effacer.

Elle s'est écrasée

Lourdement

Sur le sol,

Et puis éparpillée

En mille gouttelettes.

On aurait dit mille paillettes

De soleil argenté.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 23:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

16 septembre 2015

Jour de pluie

 

Jour de pluie

(section des poèmes nouveaux)

 

Il pleuvait, il ventait,

Bref, ça soufflait sévère ;

Tout le ciel était gris

Et ça sentait l'hiver.

Une femme soudain,

La nana du voisin,

Prenant son parapluie,

Brandissait son pépin,

Le vent dans son élan

Retourne le pébroc

Et la femme retient

Son ustensile en toc.

La pluie sur son visage,

Mille gouttes de flotte,

Refait son maquillage :

Un masque de poivrote !

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 22:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

18 septembre 2015

Cacophonie

Cacophonie

(section des poèmes nouveaux)

 

Y a un truc qui cloche

Qui court dans ma caboche

Une vieille partoche

Aux notes étoilées

Comment la jouer ?

En sirotant du citron

En pianotant sur des cons

En chantant le violon

Et en aspirant la vie.

Une musique de chaise

Aux accents de tempête.

Des grelots de frigos

Des amis des journaux

Et le cri de la glace.

Alors ce truc qui cloche

Qui court dans ma caboche

Se vide en mon cerveau

Comme sur de l'agneau

Et déguste un délice

Qui bloque mon piano.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 23:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,