13 février 2016

Corrida comédie

Corrida comédie

(section des poèmes nouveaux)

 

Un sabot qui fait voler la poussière

Soleil et cris

Une peau qui reluit sous la lumière

Marques de vie

Un souffle qui s'échappe vers le sable

Public en transe

Une course effrénée comme effroyable

Torero danse

La quadrature du cercle est fermée

Liberté fuit

L'assassin par essence l'a frappée

Manque de vie

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 21:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,