22 décembre 2013

La Chevelure rousse

La Chevelure rousse

(section des poèmes nouveaux)

 

De longues vagues ondulent

Le long de ta chute de reins

Elles suivent au battement près

La cadence de ta démarche chaloupée

 

Lorsque tu tournes la tête

Des étoiles étincellent de reflets mordorés

Tous ces milliers de fils de cuivre

Brillent, m'appellent et m'enivrent

 

Si je pouvais te contempler

A mon gré pendant des heures

Je serais le plus heureux des hommes

Et rapidement je me saisirais de ma gomme

 

Alors tout doucement j'effacerais

Petit à petit avec patience et minutie

Toutes les autres femmes

Pour ne garder que toi dans mon âme

 

L'essence de la beauté

Je l'ai découverte par hasard

Quand j'ai croisé ces soyeux fils de cuivre

Qui me font sentir comme il est bon de vivre

 

Ta flamboyante chevelure

A embrasé mon cœur et mon corps

Et j'aime l'ardeur de la flamme

Que tu peux générer en moi, femme

 

J'imagine aisément, tu le sens

La caresse électrique de ce pinceau grandeur nature

Qui parcourt tout mon corps

Non, je ne suis pas mort

 

C'est une invitation à l'amour

Que de voir danser ces ornements

Vrais bijoux sensuels

Comme tu es belle !

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 23:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


13 septembre 2014

L'élan d'amour

L'élan d'amour

(section des poèmes nouveaux)



Dans un élan d'amour j'ai sauté dans la lune

J'ai perdu le contact peut-être pour toujours

Avec la terre ingrate et ceux qui m'importunent.

J'ai aperçu des fées dans le cœur des étoiles

Des larmes de comètes dans la voie lactée

Quand celle-ci s'apprête à nous lever le voile

Sur le passé trop lourd de notre humanité.

Je détourne la tête et pense à tout l'amour

Que le Destin me prête pour l'éternité.

Assise sur la lune je regarde au loin

Et me dis que la chance est comme une lagune

Aux longs cheveux qui dansent : je ne fuirai point.



© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

 

Posté par MlleOpaline à 23:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 octobre 2014

Au Spectacle

Au Spectacle

(section des poèmes nouveaux)



De tout petits doigts délicats

Se portent à la chevelure.

Ajustements de petit rat

Qui tient à avoir fière allure.

Les belles fleurs dans le chignon

Doivent tenir coûte que coûte,

Les petits pieds dans les chaussons

Seront solides sur leurs voûtes.

Déjà le costume est fin prêt

Avec la trousse à maquillage,

Les yeux se mettent à briller

Le rat esquisse un court adage.

Il fait un peu plus que son âge

Avec le trait noir sur ses yeux,

Lui qui vient d'un petit village,

Trouve cela si merveilleux

De participer au spectacle

Et donner du bonheur aux gens,

Pour lui cela tient du miracle

C'est presque un dieu, presque un géant.

Il va falloir entrer sur scène

Il prend sa respiration

Alors elle s'envole, la gêne,

La danse est sa libération !



© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 23:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 avril 2015

Rouge

 

Reflets brûlants d'une chevelure

Ornements d'une parure

Un joli volant de dentelle

Galbe d'un coquelicot

Embrasement d'élégance

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

 

 

Posté par MlleOpaline à 23:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 août 2016

Un Amour de chat

Un Amour de chat

(section des poèmes nouveaux)

 

Un joli chat tout roux

Se mêle aux cheveux fous

D'une belle endormie.

 

Il roule dans les mèches

Comme en pleine herbe fraîche

Et s'accroche à la vie.

 

Il ronronne et il bâille

En tricotant des mailles

Dans des cheveux de cuivre.

 

Il goûte son repos

Le dos contre son dos,

C'est là qu'il fait bon vivre !

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 décembre 2016

La Bricoleuse d'un dimanche estival

La Bricoleuse d'un dimanche estival

(section des poèmes nouveaux)

 

La bricoleus' d'un dimanche estival

Avait bien décidé de poncer son muret.

La voilà, cheveux aux vents, en queue de cheval,

La ponceuse à la main, elle est armée.

Au début tout va bien, elle passe et repasse

Sur le bois déverni en suivant bien les traces,

Les traits du bois joli. Les écailles s'effritent

Et laissent apparaître un matériau blanchi

Tout prêt à recevoir la couche de vernis

Aux allures de miel, maquillage émérite.

Soudain, le Vent Mutin, fait à ses camarades

Une farce imparable.

Il ramène

En un coup,

Irrémédiablement,

Les cheveux merveilleux sur l'outil électrique

Qui les avale.

La tête et la main se rapprochent ;

On tire.

Cela déroule un peu, mais la ponceuse a faim

Et reprend son avance.

On tire.

Il est bien moins facile,

A présent,

D'arrêter le petit monstre affamé.

Quelle malchance !

Couper le courant,

Débrancher

La bricoleuse calme

La ponceuse énervée.

Celle-ci, pour autant, ne tient pas à lâcher

La mèche de cheveux : il va falloir couper.

La belle bricoleuse a gagné ce jour-là

Un dégradé gratis, qu'elle ne souhaitait pas !

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 12:46 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 février 2017

Le Sillage d'un parfum

Le Sillage d'un parfum

(section des poèmes nouveaux)

 

Dans le sillage d'un parfum

J'ai respiré la vie

Sur des arpèges effleurés

En posant quelques pas

Vers le plus merveilleux jardin

J'ai suivi la fragrance

Considérant chaque élément

Comme une unique chance

 

Par des cascades de couleurs

J'ai découvert aussi

D'un arc-en-ciel la chevelure

Ornée de mots précieux

N'apercevant jamais la source

Filant toujours l'odeur

Dans le sillage d'un parfum

J'ai trouvé mon chemin

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:16 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11 avril 2017

Un Tableau improvisé

Un Tableau improvisé

(section des poèmes nouveaux)

 

Une larme de soleil

A coulé sur sa chevelure

Quand elle est passée ici

Juste dans l'embrasure.

 

J'ai humé la couleur miel

Par tous les pores de ma peau

Pour garder la trace au corps

De cet instant tout beau tout chaud.

 

Je voudrais revoir toujours

Ces éclats d'or dans les reflets

S'encadrer dans les rayons

Qui pleuvent d'un tableau café.

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 21:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,