16 août 2014

Lettre à celui qui est parti

Lettre à celui qui est parti

(section des poèmes nouveaux)

 

Je voudrais t'avoir encore en face de moi

Décrypter tes pensées à travers ton regard

Y lire ce que je dois faire

Pour te rendre le sourire

Ou bien y voir ton soutien

Avoir le droit de vivre notre chance

Ne pas être limitée

A ressentir ta présence

Par bribes

Dans l'air ambiant

En sachant que je ne te verrai plus jamais de mes yeux

Que seules nos âmes

Un jour

Se fondront dans la même atmosphère

Ta main dans la mienne me manque

Tes yeux, ta voix et ton sourire

Me manquent

A chaque instant

Même tes pleurs...

Je voudrais, je voudrais...

Je te dis à bientôt.

 

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 23:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 mars 2016

Une Fan

Une Fan

(section des poèmes nouveaux)

 

J'aurais aimé qu'il me réponde,

Une envie simple et vagabonde,

Lui dire qu'il n'était pas seul,

Me confirmer que moi non plus,

Lui qui ne me connaissait pas

Et moi qui ne connais de lui,

Que son image, ce qu'on dit.

 

J'aurais aimé qu'il me réponde,

Un message à travers le monde,

Me dire qu'il m'a reconnue,

Dans cette foule des tilleuls,

Ou des grands saules de la nuit,

Lui qui ne me découvrira,

Que par ce que j'ai écrit là.

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 mai 2016

Lettre à Renaud n°2

Lettre à Renaud n°2

(section des poèmes nouveaux)

 

Renaud, Renaud,

Toi qu' étais si beau

Sur les photos,

Renaud, Renaud,

J'viens d'écouter ton C. D.

Et j'aim' toujours t'entendr' chanter.

Renaud, Renaud,

Tu te trouves moins beau

Et c'est p'têt' un peu vrai.

Renaud, Renaud,

On s'en fout : t'as bien mieux,

T'as ta voix, t'as tes yeux.

Or ton regard

N'a pas changé,

Observe mieux,

C'est bien le même.

Tu veux savoir ?

Il était accompagné

De  ton sourire et ta colère.

Renaud, Renaud,

Que tu es triste,

Renaud !

Mais tu es là,

Alors tu vois

Tout peut recommencer.

Oublie pour toujours d' picoler

Et remets-toi à bosser.

Tu voulais rester un gamin,

Faut retrouver tes "tatatin"

Là où ils sont

Sur ton p'tit ch'min.

Fais-les rev'nir dans tes chansons

Et retravaill' ta voix

Ton pouvoir n'est pas parti.

Faut juste équilibrer la vie

Dans sa beauté

Dans sa noirceur,

Rappeler à ton cœur

Qu'il n'y a pas qu'un seul côté,

L'obliger à se retourner

De temps en temps,

Pour respirer.

Renaud, Renaud,

J' suis d'accord avec Dominique

On veut plus t' "perdre

Dans tes silences."

Renaud, Renaud,

Tu dois faire entendr' ta musique

Dans cett' vie d' merde

Sans complaisance.

Tous les parcours sont chaotiques

T' laiss' pas bouffer par l'arrogance

De la tristesse.

Renaud, Renaud,

Si parfois dans le soir

La vie te paraît noire,

Tes yeux à toi sont bleus

Raccroche-toi à eux.

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 17:09 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,