13 mars 2015

Un Papa

Un Papa

(section des poèmes nouveaux)

 

Il roule le long de la côte,

Il roule en regardant la mer,

Les mots résonnent

En son esprit,

Les maux cognent

Contre sa poitrine.

Il n'aurait jamais cru cela possible.

Malgré tout l'amour qu'il avait pour elle,

Malgré leur relation si respectueuse

Au début...

C'était incompréhensible !

Qu'elle le largue sur une vague haute,

Passe encore ce goût amer ;

Elle déconne

Et c'est fini

Elle est en rogne,

Mais la gamine...

Oh ! Combien c'est inadmissible

De jouer avec les sentiments !

Elle est si merveilleuse

Ingénue...

Son lien indestructible.

 

Incapable d'assurer dans ses responsabilités parentales

Elle a choisi la guerre

Faire mal

Elle a gagné.

Est-il donc si normal

Quand on est père

De devoir sauver son enfant

De sa mère ?

Il se souvient de ces matins

Où il l'a bercée

Il revoit son sourire...

Il doit se battre

Il est face à la mer

Sans pouvoir la distinguer

Tellement ses yeux sont baignés.

Il a garé la voiture un peu plus tôt

C'était une bonne idée.

Reste le manque

Insondable.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 23:46 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


09 mai 2015

Douleur du manque

Douleur du manque

(section des poèmes nouveaux)

 

Il est seul dans la foule

Il est seul et il coule

Seul malgré sa famille

Il regarde les gens

Et ne peut se résoudre

A profiter vraiment

Du moment qui est là

Le monde autour de lui

Continue de tourner

Les gens rient, les gens crient

Il voudrait bien aussi

Afficher un sourire

Sur son visage blême

Mais rongé par le manque

Il ne peut que se dire

Que jamais, c'est fini,

Il ne pourra revivre

Ces moments adorés

Avec sa bien-aimée

Elle est partie déjà

Dans un monde au-delà

Il ne pourra plus, non

Marcher à ses côtés

Lui caresser la main

La prendre dans ses bras

La tenir en amour

Consoler ses chagrins

Dans un éclat de rire

Elle est partie déjà

Dans un monde au-delà

Il sait qu'elle l'attend

Ou du moins, il l'espère

Il reste, il fait son temps

Mais la vie lui fait mal

Peut-être qu'en chantant

Qui sait ? on le sent moins

Il est seul dans la foule

Il est seul et il coule

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

 

Posté par MlleOpaline à 23:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,