20 mars 2015

Miroir

 

Montrer de soi tout ce qui est

Inimitable en transparence

Rester en face de la glace

Ombre ou bien corps, ou faux ou vrai

Illusion douce ou cruel sort

Reflet d'amour désir de mort.

 

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

 

Posté par MlleOpaline à 22:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,


25 mars 2015

ARTE POÉTICA / Art Poétique

ARTE POÉTICA : 

"El arte debe ser como ese espejo

Que nos revela nuestra propia cara."

J'imagine que l'art ressemble à ce miroir

Qui soudain nous révèle notre propre visage.

 

Jorge Luis Borges, El Hacedor (L'Auteur et autres textes), traduction Roger Caillois.

 

Posté par MlleOpaline à 23:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2015

Pensée poétisée

 

Même si certains furent tristes

d'autres injustes

d'autres terribles

Je ne voudrais pas oublier.

Je voudrai être sûre de toujours garder gravés dans ma mémoire tous les moments de ma vie, les souvenirs, les objets et les gens.

Je voudrais avoir ce petit miroir, qui au soir de ma vie, m'évitera de perdre de vue mon passé au fur et à mesure que j'avancerai.

 

© 2015, Opaline.

 

 

Posté par MlleOpaline à 23:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 juin 2015

Le Miroir de la femme

Le Miroir de la femme

(section des poèmes nouveaux)

 

Regarde-toi

Comme tu es belle !

L'étincelle de tes yeux

Ta bouche souriante

Les reflets de tes cheveux...

Ta vie chante.

Regarde ce que tu as,

Ce que tu as réussi,

Les niveaux que tu as atteints.

Ta jolie peau au teint uni

Le bombé de ton décolleté

Et ta démarche chaloupée

Fleur du désir et de la joie.

 

Regarde-toi

Ton ombre est là.

Elle est grise

Elle est triste

Elle est terne et pénible

Sa peau, pleine d'aspérités,

Rappelle une orange fripée.

Elle est ennui

Elle est ridée

Silhouette grosse et déformée

Pas même digne d'une once d'intérêt

Vieux jouet lassant momentané,

Regarde donc ce que tu es !

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 23:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

18 août 2015

Sonnade du miroir

Sonnade du miroir

 

Silhouette enfantine à robe volantée,

Quand je me regardais, je ne te voyais pas ;

Mais quelque autre que moi percevait dans l'éclat,

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

La jeune adolescente, après, qui te cherchait,

C'était moi sans arrêt du matin jusqu'au soir ;

Mais dans aucun endroit je ne pouvais avoir

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

Pour une jeune femme qui aurait voulu

Te séduire entre tous, mais ne l'aurait pas su :

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

Quand tu laissas soudain, toi, vaincu par la mort,

La belle femme mûre, se trouvaient à son port

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

(Envoi)

Prince, depuis ce jour, en face de sa glace,

La dame se regarde et voit quoi qu'elle fasse,

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

19 janvier 2016

Une Envie d'hiberner

Une Envie d'hiberner

(section des poèmes nouveaux)

 

Une surface grise, sombre, épaisse et plane,

S'étale devant lui, homme à la peau diaphane,

Il voudrait deviner ce qui se cache au fond,

Derrière le manteau, il le pourrait d'un bond,

Mais la peur est bien là que tout ne soit que vide

Labyrinthe sans mur, la chute bien acide.

Alors il reste au bord en rêvant d'hiberner

D'endormir ses soucis jusqu'à les oublier.

Une surface grise, sombre, épaisse plane

En face de sa face et brille belle, insane.

Il se mire dedans mais ne voit nul reflet.

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 20:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 février 2016

Pensée

   Une photo s'efface, mais elle reste dans l'œil. Si l'on regarde bien les yeux des photographes, les clichés qu'ils ont pris sont gravés à l'infini. Et chez leurs spectateurs, le miroir est parfait, infini, décalé et multiple.

 

© 2016, Opaline.

Posté par MlleOpaline à 22:52 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 mai 2016

Le Double sabord du Destin

   Bonsoir, pour le post d'aujourd'hui je m'appuie sur une photo de Domi, photographe que j'ai découvert assez récemment, et qui m'a gentiment autorisée à piocher dans son travail pour fabriquer le mien.

   Je le remercie donc pour son autorisation de publication de ses travaux sur mon blog, et je vous livre l'un de ses clichés, source de mon inspiration ce soir. Vous pouvez retrouver son travail à partir du lien le concernant dans la colonne de droite, rubrique des photographes. Ou bien cliquez sur la photo pour la retrouver dans le message original de l'auteur.

Sabord Destin

 

 

Le Double sabord du Destin

 

J'ai quelque part

Un début d'histoire

Dans un trou de lumière

S'unissant en miroir

Dans un tour de rivière

Au creux d'un ciel blafard.

Au bord,

Des arbres éphémères

Dessinent au fil de l'eau

Des profils de chimère

Pour tailler les abords

De l'endroit en biseau.

Au rebord du sabord

Illuminé de ciel,

Le Destin te regarde

Caché dans le nuage.

Mais depuis l'autre sabord

Identique

Dans le chemin liquide, son reflet t'attend,

Il guette ton passage.

Prends bien garde

Si tu ne veux goûter le fiel,

D'être à l'heure, vraiment,

Du chenal fantastique !

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 22:20 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,