03 mai 2015

L'Or du soir

L'Or du soir

(section des poèmes nouveaux)

 

Un ciel d'or se profile

A travers la fenêtre

Sous des dehors bien sombres

Au plus loin de la ville.

Le soleil qui s'enfuit

Cherche des alliés

Pour pouvoir se cacher

En attendant la nuit.

J'aurais voulu t'aimer

Dans l'or du soir qui tombe

Pourtant c'est sur ta tombe

Que j'envoie un baiser.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 21:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


09 mai 2015

Douleur du manque

Douleur du manque

(section des poèmes nouveaux)

 

Il est seul dans la foule

Il est seul et il coule

Seul malgré sa famille

Il regarde les gens

Et ne peut se résoudre

A profiter vraiment

Du moment qui est là

Le monde autour de lui

Continue de tourner

Les gens rient, les gens crient

Il voudrait bien aussi

Afficher un sourire

Sur son visage blême

Mais rongé par le manque

Il ne peut que se dire

Que jamais, c'est fini,

Il ne pourra revivre

Ces moments adorés

Avec sa bien-aimée

Elle est partie déjà

Dans un monde au-delà

Il ne pourra plus, non

Marcher à ses côtés

Lui caresser la main

La prendre dans ses bras

La tenir en amour

Consoler ses chagrins

Dans un éclat de rire

Elle est partie déjà

Dans un monde au-delà

Il sait qu'elle l'attend

Ou du moins, il l'espère

Il reste, il fait son temps

Mais la vie lui fait mal

Peut-être qu'en chantant

Qui sait ? on le sent moins

Il est seul dans la foule

Il est seul et il coule

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

 

Posté par MlleOpaline à 23:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

10 mai 2015

Pensée

   La première réaction quand on livre ses désirs pour ses funérailles, c'est le soulagement de savoir que quelqu'un sait, et qu'a priori, nos volontés seront respectées. Pourtant, qui peut être sûr de partir avant les autres, ou même de ne pas partir en même temps que les personnes gardiennes du secret de la tombe?

 

© 2015, Opaline.

Posté par MlleOpaline à 23:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 août 2015

Visite nocturne

Visite nocturne

(section des poèmes nouveaux)

 

J'aime quand tu viens me voir

Tout au creux de la nuit

Tu me redonnes l'espoir

Et je poursuis ma vie

Un sourire dans le noir.

 

Tu traverses le miroir

Et me rejoins au lit

De Morphée en son manoir

Où tout brille et tout luit

Comme une belle victoire.

 

Même si c'est illusoire

Je te retrouve en vie

Pour reprendre notre histoire

Un instant infini

Le roi de mon territoire.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 22:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

18 août 2015

Sonnade du miroir

Sonnade du miroir

 

Silhouette enfantine à robe volantée,

Quand je me regardais, je ne te voyais pas ;

Mais quelque autre que moi percevait dans l'éclat,

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

La jeune adolescente, après, qui te cherchait,

C'était moi sans arrêt du matin jusqu'au soir ;

Mais dans aucun endroit je ne pouvais avoir

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

Pour une jeune femme qui aurait voulu

Te séduire entre tous, mais ne l'aurait pas su :

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

Quand tu laissas soudain, toi, vaincu par la mort,

La belle femme mûre, se trouvaient à son port

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

(Envoi)

Prince, depuis ce jour, en face de sa glace,

La dame se regarde et voit quoi qu'elle fasse,

Un miroir dans le noir et ton âme en reflet.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


30 août 2015

Point de rencontre

Point de rencontre

(section des poèmes nouveaux)

 

Par où tu as passé tu me tiendras la porte

De l'endroit dont jamais personne ne revint,

M'attendant souriant au fil de ces années

Qu'il me reste pourtant, mais ne veux alléger.

Je vivrai sur la terre tout en m'efforçant

De lever haut mon verre à chaque événement,

Profiter de la vie dans ce grand univers,

Affronter les ennuis sans jamais m'y soustraire.

Un jour arrivera, commande du destin,

Qui nous réunira tous deux main dans la main.

Moi aussi je mourrai tout au bord du chemin

Et je te rejoindrai : alors nous irons loin.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 septembre 2015

Un Enfant à la main

Un Enfant à la main

(section des poèmes nouveaux)

 

 

Elle part dans la nuit

Continue le matin

Recommence sa vie

Un enfant à la main.

 

Elle fuit la journée

Qui se lève au pays

Elle rêve en doré

Un avenir qui luit

De tous ses lendemains

Un enfant à la main.

 

Elle marche sans cesse

Ne mange presque rien

Dort au sol sans paresse

Un enfant à la main.

 

Elle a le cœur tout triste

Mais une once d'espoir

Et l'œil déterminé

Fixé sur l'horizon

Elle avance et se bat

Grimpe sur les montagnes

En traversant les ronces

Passe dans des forêts

Chemine au bord des routes

Découvre des villages

Où personne n'écoute

Sauf quelques profiteurs

Mus par l'appât du gain.

Elle voit son chemin

Aller toujours tout droit

Vers une vie meilleure.

Parfois c'est à la nage

Qu'elle doit progresser

Droit vers l'autre rivage.

L'enfant ne sait nager.

C'est elle qui le guide.

C'est elle qui le porte.

Elle nage et s'épuise

Un enfant à la main.

 

On les retrouvera

Allongés sur la plage

Accrochés à la rive

Ou tombés dans l'oubli

Au détour d'une page,

On dira qu'elle était

Regard vers l'horizon

Ongles plantés au sol

Et l'enfant à la main.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 23:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 octobre 2015

Aujourd'hui

Aujourd'hui

(section des poèmes nouveaux)

 

Aujourd'hui est un jour

Où j'aimerais sentir tes bras

Venir s'installer autour

De mon corps un peu lassé.

 

Aujourd'hui est un jour

Où j'aurais voulu ton soutien

Pour contrer l'éternité

De la mort sur mon chemin.

 

Aujourd'hui est venu

Comme j'aurais dû m'y attendre

Depuis trois années déjà

Je pense toujours à toi.

 

Aujourd'hui est venu

Je m'efforce de l'accepter

En marchant droit dans la rue

C'est vers toi que je veux tendre.

 

Aujourd'hui est bien là

Mais, en fait, il est bon à quoi

A part me faire comprendre :

Le destin choisit pour moi ?

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 novembre 2015

Avenir

Avenir

(section des poèmes nouveaux)

 

Un frisson de fatigue parcourt tous les corps

Car partout alentour on sent l'odeur de mort

Envahir tous les cœurs précédée par la peur

Atmosphère inquiétante en quête de douceur.

Elle est tapie au creux d'une fleur merveilleuse

Elle-même cachée dans la pente rocheuse

D'une montagne blanche au sommet, scintillante,

Et quand aura pris fin la plus terrible attente,

La fleur s'épanouira de ses plus beaux pétales.

Alors on pourra dire que paix générale

Avec la rose éclose au matin du bonheur

S'épandra sur la terre en mêlant les couleurs.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 22:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

13 février 2016

Corrida comédie

Corrida comédie

(section des poèmes nouveaux)

 

Un sabot qui fait voler la poussière

Soleil et cris

Une peau qui reluit sous la lumière

Marques de vie

Un souffle qui s'échappe vers le sable

Public en transe

Une course effrénée comme effroyable

Torero danse

La quadrature du cercle est fermée

Liberté fuit

L'assassin par essence l'a frappée

Manque de vie

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 21:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,