12 janvier 2014

Agréable matin d'hiver

    Le soleil perce au travers des jointures de volets, il leur donne une douce couleur de miel doré. Tout au chaud dans le lit, on savoure les premières minutes du matin. On quitte le nid confortable de son lit pour aller ouvrir les volets de la fenêtre où le soleil appelle, la lumière inonde la pièce, une légère brise vient caresser votre joue. Les toits s'étalent sous vos yeux et les petits chants gracieux des oiseaux viennent même chatouiller vos oreilles, comme en un jour de printemps. Les oiseaux chahutent sur les toits et, perchés sur les bords des gouttières, viennent se chauffer au soleil rasant du lever du matin. A peine une petite fumée sortant d'une cheminée vient trahir la saison. Grande respiration, regard sur l'horizon : la journée peut commencer.

© 2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 15:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 mai 2014

Il avait attendu

 

(section des poèmes nouveaux)

   Il lui serra la main sans savoir que c'était la dernière fois qu'il la verrait. Il voulait ce geste comme un encouragement et elle le ressentit comme tel. Mais une fois arrivée à l'étranger, elle s'était abîmée dans un désert où la mort avait décidé de venir la surprendre. Elle n'avait jamais été retrouvée.

   Il avait attendu des nouvelles désespérément, scrutant chaque bateau, chaque avion, chaque train. Il avait attendu pour pouvoir, de nouveau, lui resserrer la main.

   Il l'attend encore.

 

©2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

 

Posté par MlleOpaline à 22:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mai 2014

Un Petit mot tendre

Un Petit mot tendre

(section des poèmes nouveaux)

 

 Une maman travaille. Elle est très occupée. Pourtant, tout en étant à son ouvrage, elle surveille, du coin de l’œil, ce que fait son enfant.

 Un enfant joue, à côté de sa mère. Concentré dans son jeu, il vérifie, malgré tout, que sa mère soit bien toujours là, pas loin, dans la pièce.

 Une mère et son enfant se retrouvent pour un petit moment câlin, une bien brève étreinte où la mère glisse à l'oreille de l'enfant : "Je t'aime...

- Ah ben ça, ça m'étonne pas !"

 

©2014, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 23:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 janvier 2015

Poème sans titre

(section des poèmes nouveaux)

 

   Par pitié, trouvez-moi le meilleur faussaire qui puisse exister sur la terre ! J'ai besoin de l'illusion du bonheur, une illusion parfaite sur toute la planète. Qu'il peigne des sourires généreux, apaisés sur tous les visages qu'il croise, qu'il mette des caresses dans l'intention de chaque bras et de la bienveillance dans chacun des regards. Je veux pouvoir me dire que la vie est belle et que l'être humain vaut la peine de figurer sur l'astre qui nous porte !

 

© 2015 Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 22:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,