26 janvier 2014

Point de vue

    Comment se fait-il que certaines générations considèrent comme une contrainte extrêmement pénible ce que les générations précédentes considéraient comme une chance inespérée, au point de se battre pour l'imposer à leurs descendants ?

© 2014, Opaline.

CopyrightFrance.com

Posté par MlleOpaline à 17:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 décembre 2015

Pensée schizophrène

   Savoure bien, ô citoyen, ta fin d'année. Dès l'an prochain, quoi que tu fasses, il te faudra payer. En effet, taxes par ci, taxes par là, les carburants, les auto-entreprises,... et télévision haute définition obligatoire pour tout le monde !

- Et dire qu'on est à l'ère de l'attention au gaspillage !

- Quoi ? Que dites-vous ? Gaspillage ? Mais non, mais non.

- Ah ? Et tous ceux qui devront changer dans le meilleur des cas leur démodulateur, et dans le pire, aussi leur vieille télé, qui pourtant fonctionne encore ?

- Il faut vivre avec son temps...

- Jolis bénéfices, pour l'Etat comme pour les entreprises de matériel télévisuel : les appareils neufs, les écoparticipations, la TVA et les taxes sur le carburant (dépensé pour aller les chercher) ! Et la liberté dans tout ça ?

 

© 2015, Opaline.

Posté par MlleOpaline à 21:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 mars 2018

J'ai refusé d'attendre

J'ai refusé d'attendre

(section des poèmes nouveaux)

 

J'ai refusé d'attendre d'être à la retraite

Pour commencer à vivre comme je le souhaite ;

Refusé les prisons, les carcans, les cachots,

Les obligations dépourvues de repos.

Les contraintes suffisent dans toutes nos vies

Et nous étoufferaient faute d'être choisies,

Il faut un équilibre entre choix et devoirs

Pour garder le moral et ranger ses mouchoirs.

J'ai refusé d'attendre pour me sentir libre

Evalué le chemin en visant ce qui vibre

Pour pouvoir m'orienter grâce au chant délicieux

D'attirantes sylphides vers des jours gracieux.

J'ai refusé d'attendre et d'avoir à me battre

Chaque jour, chaque nuit, contre un géant d'albâtre

Reconstitué toujours après sa mise à mort

De poussière pâteuse en farine-remords.

J'ai refusé d'attendre pour me sentir bien

Apaisée, détendue, retenue par mes liens,

Comme dans un hamac, respirer l'avenir,

En goûtant le présent, allonger mes soupirs,

J'ai refusé d'attendre, refusé d'attendre,

Les beaux mots salvateurs, les regards doux et tendres.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,