Opaline, une plume et un piano...

Entrez donc dans l'antre d'Opaline!

 Pour accéder directement aux derniers messages, rendez-vous dans la colonne de gauche du blog.

Pour connaître le fonctionnement du blog, lisez le message qui suit.

Bonjour à tous et bienvenue chez moi!

Vous y trouverez de quoi lire quelques oeuvres de ma façon, des oeuvres pour vous détendre ou bien des oeuvres pour apprendre.

Vous trouverez aussi quelques partitions sorties tout droit de mon imagination musicale (ainsi que leurs enregistrements depuis peu).

Pour choisir le type d'oeuvres que vous souhaitez consulter, vous pouvez utiliser les catégories dans la colonne de droite, ou bien les tags (en colonne de gauche ou en fin de messages).

Vous pourrez acquérir les travaux qui sont payants si vous le souhaitez. Je fais des envois par mail, pensez donc bien à remplir le champ d'adresse email si vous voulez recevoir votre commande. Je passe très régulièrement voir mes courriers électroniques, mais ne suis pas à l'abri d'une panne informatique ou d'électricité. Quoi qu'il en soit, je fais les envois au plus vite, ne vous inquiétez pas.

Pour les fichiers trop lourds, deux solutions sont envisageables : je peux utiliser le logiciel Winrar pour découper le fichier l'envoyer et vous permettre de le reconstituer, ou bien le transfert pourra éventuellement se faire par Skype.

Les textes sont au format pdf et les partitions peuvent être transmises soit au format pdf également, soit au format mscz, lisible par le logiciel gratuit musescore.

Les fichiers sons sont en wave ou mp2.

Vous avez également la possibilité de visualiser où en est votre panier à tout moment en cliquant sur le lien de la page "Récapitulatif de commande", en haut à gauche de ce blog.

Et si mon blog vous plaît, n'hésitez pas à le faire connaître.

Bonne lecture et/ou bonne écoute!

 

 

CopyrightFrance.com

 

 

 

Posté par MlleOpaline à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Adieu Charlie... Que vive Charlie!

Edit du 14 janvier 2015: je viens d'épingler le message en tête de blog, mais ne vous y trompez pas, chez moi, on lit à l'endroit! (du coup, le message de Marie date comme le mien du 10 janvier.)

...

 

Aparté : je vous invite aussi à aller regarder le petit dessin en hommage aux dessinateurs, chez Marie Breucq...

 

Adieu Charlie..

Que vive Charlie!

(section des poèmes nouveaux)



Vous, Frédéric Boisseau, agent de maintenance

Premier sur le carreau

Et trahi par la chance

Vous avez vu la mort quelque peu par surprise

Débarquer tout en noir et générer la crise.



Vous, Franck Brinsolaro, protecteur rapproché

Tué pendant l'assaut

Vous laissez un bébé.

Vous n'avez pu défendre les gens réunis

Qui, l'instant d'après vous, comme vous ont péri.



Vous Ahmed Merabet, vous, jeune policier,

Vous fûtes achevé,

Vous, dernier supplicié,

Vous qui passiez par là avec un V.T.T.

Pour poursuivre des hommes lourdement armés.



Pour vous, Michel Renaud, simplement invité

Le voyage fut chaud

Et ce fut le dernier

Votre ami près de vous, fut sauvé le gaillard

Le Destin l'a caché, couché; c'est pour plus tard.



Et vous Elsa Cayat et Mustapha Ourrad

En un coup tombés mat

Et sans grande tirade

Vous avez vous aussi avec Bernard Maris

Découvert devant vous une noire milice.



Honoré Wolinski Tignous Cabu et Charb

Vous étiez des amis

Tous autour de la table

Massacrés au charbon, tombés près de vos frères

Duduche est orphelin et ne sait plus quoi faire.



Vous étiez journalistes et dessinateurs

Vous étiez journalistes

Vous affrontiez la peur

Vous vouliez pouvoir dire ce que vous pensiez

Pouvoir tout exprimer au nom de Liberté.



Vous étiez humoristes et dessinateurs

Vous étiez humoristes

Refusant la terreur

Vous vouliez pouvoir rire des travers humains

Et sans méchanceté sur la planche à dessin.



De l'endroit où vous êtes gardez l’œil sur nous

Que chaque jour soit fête

Surtout amusez-vous

Et dessinez-pour nous souvent dans les nuages

Pour nous faire coucou, nous laisser un message.



Charlie continuera puisque c'est son destin

Nous ferons tout pour ça

Malgré ses assassins

Les crayons sont toujours plus légers que les armes

Et dépeignent le monde avec bien plus de charme.



En tout temps les chasseurs voudraient tuer les canards

Prenez de la hauteur

Volez, braves gaillards

Âmes légères contre âmes lourdes, aux ailes

De papier, sourire aux lèvres en ribambelles.



Vous étiez humoristes et dessinateurs

Vous étiez pacifistes

Toujours de bonne humeur.

Oui, du monde, on rira au nez et à la barbe!

Honoré Wolinski Tignous Cabu et Charb!

 

© 2015 Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Variante pour la fin de la strophe 3:

Vous qui passiez par là, vous fûtes abattu

Implorant la pitié, allongé dans la rue.

 

CopyrightFrance.com

 

JeSuisCharlie

Posté par MlleOpaline à 11:33 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

25 octobre 2013

La Veste grise

          Mickaël descendait la petite rue, comme tous les jours, le regard baissé. Son cartable semblait peser plus lourd que lui. Il allait jusqu'à son collège, le regard toujours baissé. Il ne parlait à personne et personne ne lui parlait. Quelques enfants avaient bien essayé de l'approcher mais quand on lui posait des questions, il répondait toujours : "Qu'est-ce que ça peut vous faire?" Alors ils avaient tous abandonné. Ils ne le regardaient même plus.

     Pendant les récréations, Mickaël allait s'asseoir parterre contre le mur du collège et il regardait les arbres, il regardait le vide. Il ne bougeait pas et ressemblait à une statue. Les autres enfants jouaient au ballon, couraient, riaient, criaient; il ne les entendait pas.

     Au diable tous ces enfants! Au diable les professeurs! Mickaël ne prenait pas ses cours. Certes il y assistait mais c'était comme si on l'avait envoyé là par hasard pour passer le temps. Il aurait très bien pu aussi ne pas s'y rendre; personne n'aurait fait de remarques sur son absence, puisque de toute façon, même en cours, c'était comme s'il n'était pas là. Après tout, il aurait très bien pu avoir été mis ailleurs, ou bien nulle part. Mais ça l'aurait gêné de n'avoir rien à faire alors il y allait.

     Et puis cela donnait plus de piquant à ce qu'il allait faire après la classe. Cela le mettait sous pression dès le matin pour que le sentiment de bonheur soit plus fort le soir.

[...]

©  1995, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

 

 

Vous pouvez acquérir la nouvelle complète si le début vous a plu :)

Achetez pour 3 euros la veste grise en format pdf :



Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

 

Posté par MlleOpaline à 23:58 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

27 octobre 2013

Et "e" "t" et puis

Voici une petite chanson pour ne plus confondre les principaux mots correspondant au son é, en espérant qu'elle vous plaira...

 Pour vous faire une idée, vous pouvez en écouter une partie enregistrée en mp2 (pour des raisons de poids de fichier)Ecouter la démo

 ℗ Opaline, 2013, tous droits réservés.

 

Et e t et puis

copyrightfrance-logo9

 

Et « e » « t » et puis.

 

 

Et « e » « t » et puis,

Est « e » « s » « t » je suis,

Tu es, il est, nous sommes, vous êtes,

Ils sont, ah oui c'est le verbe être,

Mon Dieu qu'il est bien difficile

D'apprendre l'orthographe !

 

 

Et « e » « t » et puis,

Est « e » « s » « t » je suis,

Pour « tu es » on enlève le « t »

Ça ne veut pas dire massacrer,

Il faut vraiment bien s'accrocher

Pour savoir l'orthographe !

 

Et « e » « t » et puis,

Est « e » « s » « t » je suis,

Il y a aussi ai « a » « i »,

J'ai trois radis dans mon caddie,

Ce verbe avoir, moi je l'oublie,

Quand j'apprends l'orthographe !

 

Et « e » « t » et puis,

Est « e » « s » « t » je suis,

Je vois mon voisin, je le hais,

Avec un « h » comme à sa haie,

Haïr est mon verbe préféré,

Quand j'pense à l'orthographe !

 

Et « e » « t » et puis,

Est « e » « s » « t » je suis,

J'parle même pas d'la conjugaison

Qui s'écrit de cent mille façons,

A quoi ont-ils donc pu penser,

En créant l'orthographe ?

 

Et « e » « t » et puis,

Est « e » « s » « t » je suis,

Mais c'est quand même bien plus marrant,

D'apprendre à écrire en chantant,

Je vous invite à fair' pareil

Pour savoir l'orthographe !

 

©2011, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

1°) Pour acquérir le pdf  à 3 euros remplissez le formulaire suivant  :



Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

(Le pdf comprend la partition piano voix.)

 

 

 

2°) Si vous préférez acquérir le mscz à 5 euros, c'est ici :



Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

 

 

Posté par MlleOpaline à 10:39 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 octobre 2013

Mon Bonheur imparfait

Mon Bonheur imparfait

(section des poèmes nouveaux)

 

Comme il est dur de continuer d'avancer

Comme il est dur d'aimer quand la mort a frappé

Autour de vous, un être cher, qui était tout.

Tout vous semble inutile, plus rien n'a d'importance

Et vous vous demandez à quoi vous raccrocher.

Un instant le désir de rejoindre cet être

Vous traverse l'esprit, vous détache de tout.

Mais la vie poursuit inlassablement sa danse

Et même si vous ne savez plus que pleurer,

Avec hésitation, vous vous dites, peut-être...

Le regard d'un enfant vous parle d'avenir

Vous rappelle instamment qu'il vous faudra tenir.

Ça paraît insensé, ça paraît dérisoire

Et l'enfant questionne devant vos pleurs le soir :

Tu es triste maman? Prends-moi donc dans tes bras.

M'aimeras-tu vraiment? Seras-tu toujours là?

Et qui préfères-tu de cet être ou de moi?

Cet être n'est plus là, moi j'ai besoin de toi...

Pourquoi être restée si tu l'aimais autant?

- Je t'aime aussi fort mais d'un amour différent

Qui exige que tu me laisses un peu de temps

Pour exprimer ma peine au fil du temps qui passe

De manière à sortir de ma grande torpeur.

Je sais que cette douleur jamais ne s'efface

Mais que vivre avec est possible, ça s'apprend.

Je te promets d'apprendre à surmonter mes pleurs

Je te promets de faire évanouir tes peurs

De caresser tes joues et soutenir tes pas

De caler mon bonheur sur ton propre bonheur

Puisque tu en as un, que le mien attendra

Entre ces deux amours qui me sont séparés

Chaque jour loin de lui est un jour près de toi

A présent mon bonheur est toujours imparfait

Mon bonheur à présent sur terre sera toi.

Et quand sera venue l'heure de le rejoindre

Mon bonheur imparfait alors s'inversera

Près de lui, loin de toi, je verrai bientôt poindre

Ce merveilleux moment où tu nous rejoindras.

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Cette section est encore en construction, mais vous pourrez bientôt acquérir les textes lus par l'auteur si le cœur vous en dit.

.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 12:37 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 octobre 2013

Scarlett

Edit du 25 décembre 2014:

La partition a enfin été enregistrée, et vous pouvez donc écouter la démo, en contournant le bug de Mozilla Firefox grâce à Internet explorer qui vous permettra d'enregistrer le fichier et de l'écouter:Opaline_Scarlett_demo   ℗ 2014, Opaline.

Vous pourrez aussi acquérir la version sonore intégrale pour 1 euro:



Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

La partition a également fait peau neuve puisque j'ai rajouté quelques indications de doigtés pour faciliter la tâche des pianistes en herbe.

Scarlettdoigts

 Voilà donc la fin de l'édit, pour acquérir la partition, rendez-vous en bas de l'ancienne version du message.

 

 

Voici le début d'une petite partition pour pianiste débutant :

Scarlett

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

 

C'est une petite valse sympathique que vous pouvez acquérir en entier pour 3 euros en pdf :




Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

 

Ou bien à 5 euros en mscz, lisible par musescore pour vous donner une idée :



Indiquez ici votre mail
Titre de l'oeuvre commandée

Voilà, voilà... en espérant que vous prendrez plaisir à jouer ce petit morceau.

Posté par MlleOpaline à 14:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 octobre 2013

Dansons en choeur

Dansons en choeur!

(section des poèmes anciens)

     Salut à toi insalubre saleté

J'espère que ta soporifique souffrance

Saura te faire susurrer ces mots fous

Saura t'introduire dans la danse

Où tous les humains meurent souls

Où tous les humains meurent seuls

Sans amitié et sans linceul.

 

© 1993, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La Pensée du moment

Fais-toi un sourire à toi-même chaque matin,

   car il n'est pas du tout sûr que, dans la journée, quelqu'un t'en fasse un!

© 2013, Opaline.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 12:26 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

Fume, fume, cheminée

Fume, fume, cheminée

(section des poèmes nouveaux)

 

Fume, fume cheminée

Dans un ciel bleu ensoleillé

 

Fume, fume cheminée

Dans un ciel bleu étoilé

 

Fume, fume cheminée

Dans un univers gris embrumé

 

Fume, fume cheminée

Sur un toit tout enneigé

 

Fume, fume cheminée

Sous une pluie désespérée

 

Fume, fume cheminée

Dans les lueurs d'une ville embrasée

 

Signe de vie, signe de frais

Tout simplement d'humanité

 

Ta fumée porte dans les nuées

Nos espoirs vers les divinités évaporées.

 

 © 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 22:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 novembre 2013

La Tirelire

La Tirelire

(section des poèmes nouveaux)

 

Mon joli cochon

Tout rose et tout rond

Si tu devinais

Combien j'aimerais

Si bien engraisser

Ton petit bedon

Avec plein de pièces!

 

Mon petit cochon

Si rose et si bon

Tu me permettrais

De me procurer

Ce que je voudrais

En tout à foison

Ô joie ô liesse!

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.


copyrightfrance-logo9

Posté par MlleOpaline à 15:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,