La Coupeuse

(section des poèmes nouveaux)

 

Comment fais-tu pour choisir ?

Quelle est la règle que tu suis ?

Certains t'appellent sans que tu viennes,

D'autres n'ont pas même le temps de te connaître

Que déjà tu les emportes et nous les ravis.

Tu épargnes des amants constants

Tu sépares ceux qui s'aiment tragiquement

Tu laisses libres des monstres

Tu anéantis des innocents

Voire tu t'en prends à des enfants

Ou bien tu passes en ignorant les gens

Et tu te plais à rester un mystère.

Certains prétendent pouvoir entendre

Les voix anciennes des disparus

Par un canal si ténu

Que tous les scientifiques

Qui se piquent

D'être les garants de la vérité

Ne peuvent pourtant prouver

Et matérialiser.

On les prend pour des fous.

Comment est-ce chez toi ?

Prison ou havre de paix ?

Comment fais-tu pour décider

Qui peut message passer

Aux êtres chers qu'il a laissés ?

Es-tu une tortionnaire

Ou une bonne mère

Qui recueille tous ses enfants

Un par un

Avec joie et déchirement ?

 

Un jour je te rencontrerai

J'espère te voir accompagnée

Des êtres avec lesquels j'ai envisagé

De longs moments partagés;

En attendant, je vais t'envier.

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

copyrightfrance-logo9