Une Jambe de danseuse

(section des poèmes nouveaux)

 

Petite gambette

Lève, lève-toi.

Tourne-nous la tête

Avec tous tes pas.

Quand nos yeux remontent

Le long de tes bas

Ta courbe nous conte

Nos premiers émois.

Ta pointe tendue

Dessine dans l'air

Des émotions nues

Emplies de mystère.

Et quand ton talon

Vient frapper le sol

C'est là pour de bon

Que mon cœur décolle.

Les grandes volutes

De tes battements

Dans un souflle brute

Et pour un instant

Soulèvent ta robe

Bien haut vers le ciel.

Pourtant tu es probe

Toi qui es si belle,

Tu es forte et douce

Tu nous ensorcelles

C'est la lune rousse

Dont tu es une aile.

Air mélancolique

Disant la tristesse

Ou bien frénétique

De colère ou liesse,

Tu exprimes tout

Sans nulle paresse.

Amour fort et fou

D'une vraie princesse

Démarches altières

De très nobles dames

Notes bien moins fières

Sur une autre gamme

Allure enjouée

Un peu plus coquine

Nous suivons charmés

Ta grâce divine

Jusques aux nuées

Des sensations fines

Que l'on ne ressent

Qu'en te regardant.

Lors tu nous révèles

Sans aucun détour

Que la vie est belle,

Essence des jours.

 

© 2013, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

 

copyrightfrance-logo9