13 septembre 2015

Admiration

Admiration

(section des poèmes nouveaux)

 

Une larme sur ta joue

A déboulé, comm' ça, d'un coup.

J'ai été décontenancé

J'aurais voulu la caresser

Pour doucement l'effacer.

Elle s'est écrasée

Lourdement

Sur le sol,

Et puis éparpillée

En mille gouttelettes.

On aurait dit mille paillettes

De soleil argenté.

 

© 2015, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

 

Posté par MlleOpaline à 23:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


29 juillet 2016

Douce Utopie

   Bonsoir, cela faisait longtemps que je n'avais pas parlé d'elle, alors ce soir, je vous propose un texte inspiré d'un de ses tableaux. Elle, c'est Loetitia Pillault, que vous pouvez retrouver dans la partie peinture de mes liens. Je vous montre le tableau, que vous pouvez retrouver dans son contexte original en cliquant sur l'image.

 

Douce Utopie

Douce Utopie

 

Si seulement j'avais, pour répandre l'amour,

Un pulvérisateur et un grand sac bien lourd,

Je parcourrais la terre et j'éclabousserais

Tous les individus, qui alors changeraient.

Plus besoin ne serait de juges, d'avocats,

De policiers armés, de prisons, de plasma

Pour sauver les blessés de sauvages immondes,

Qui croient que dominer, c'est déchirer le monde,

Maîtriser son semblable au prix de sa vie même...

Ô, l'homme de ma vie, toi qui m'aimes et que j'aime,

Je laisse une paillette dans ton cœur si grand,

Afin que désespoir, haine ou encore ennui

Ne vienne l'envahir et prolonger sa nuit,

Erodant la puissance de ses sentiments.

Au moment où je rentrerai de ma mission

Fatiguée, mais heureuse, tu reconnaîtras

Mes paillettes brillant comme un soir de gala

A l'unisson de ta paillette de passion.

S'il suffisait de faire briller la beauté

Pour faire se répandre l'amour sur la Terre,

Un enfant de paillettes surplombant la mer

Saurait annihiler tous les instincts mauvais.

Je veux y croire fort : la bonté c'est certain

Engendre la bonté, l'espoir pareillement ;

J'inventerai ce monde où tous sont des amants

Délaissant le combat et protégeant demain.

Nature, guide-moi, fais frissonner de l'or

Et des perles de joie dans le matin qui dort.

 

© 2016, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 18:10 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

06 février 2018

Quand vient L'Heure bleue

Bonjour, j'ai retrouvé avec joie les toiles de Loetitia Pillault que j'apprécie toujours autant, alors je vous propose aujourd'hui un texte inspiré d'une de ses oeuvres sur bois. Vous pouvez bien sûr lui rendre visite en allant dans ma colonne de droite dans la partie "Par ici la peinture" ou en cliquant sur l'image.

Bonne lecture.

 

Quand vient L'Heure bleue

Heure bleue

 

 

L'Heure bleue dans la nuit brille de mille feux.

Sa robe de velours fait ressortir sa peau

Couleur de lune douce en reflet dans les flots,

Et sa baguette essaime l'or devant nos yeux.

 

Partout partout, ça brille, pétille et scintille,

Sur son grand vêtement, sur les paons, dans les cieux,

Au coeur des arbres creux apparaît le précieux

Qui, volant, illumine en éclats de pupilles.

 

Le paon fasciné suit, accompagnant la douce,

Sa majesté bleutée, comme Héra autrefois,

Assurant l'amitié, procurant de la joie,

Bleu et or, or et bleu, sur un grand fond de mousse.

 

Il faudra très bientôt qu'elle parte d'ici

Laisse l'ombre envahir le lieu de promenade

Rentre dans sa demeure isolée sans façade

Bleu et or, or et bleu, sur un grand fond de nuit.

 

Montant dans le bateau, comme un chat qui s'enfuit,

Sa vie se glissera dans un écrin de jade,

Cachant aux alentours ses atouts de dryade,

Bleu et or, or et bleu, sur le grand fond de nuit.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 12:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

04 mars 2018

Infiniment sous la Lune

  Bonjour à toutes et à tous. En ce dimanche, je vous propose à nouveau un texte inspiré d'un tableau de Loetitia, que vous pourrez aller visiter en cliquant sur l'image ou sur son nom dans ma colonne de droite, rubrique "Par ici la peinture et le dessin". Bon voyage !

 

Infiniment sous la Lune

Infiniment

 

Infiniment, sous la Lune,

Ils se sont retrouvés là

Sous la lumière opportune,

Il l'a serrée dans ses bras.

Dans des habits de fortune

Si blancs sur le fond de nuit,

Chacun avec sa chacune

Aurait pu renaître ici ;

Le sable doré des dunes

Paillettes d'étoiles fines

Construit pour eux la lagune

Où leur amour se raffine.

Mais sans nulle autre lacune

Ce n'étaient qu'eux ce soir-là

Infiniment, sous la Lune,

Il l'a serrée dans ses bras.

 

© 2018, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 12:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,