12 février 2017

La Jeune fille et les loups

La Jeune fille et les loups

(section des poème nouveaux)

 

Partie dans la forêt

Au petit matin frais

La jeune fille monte

Dans sa robe de conte

Entre les sapins verts

Plantés dans la colline.

Sa blondeur illumine

Et sa douceur inonde

Les plantes et les ondes

Qui descendent les pentes

Qu'il pleuve ou bien qu'il vente

En sautant sur les pierres.

Soudain dans la clairière

Une meute de loups

Crocs acérés, poil doux,

Entoure la princesse,

Marche mais ne la blesse,

Puis sort de la lumière.

La jolie jeune fille

Au parfum de vanille

Et regard de tendresse

D'une simple caresse

Projetée de ses yeux

A éloigné le feu.

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 21:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


13 février 2017

Le Baiser

 

La marque de l'addiction

Est fort chargée d'émotions :

 

Bonbon de bonheur sacré

Apaisant toutes les craintes,

Il se glisse entre les lèvres,

Sucre de chute de fièvre,

En neutralisant les feintes,

Ressource et force nacrée.

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 20:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 février 2017

La Foudre de tes yeux

La Foudre de tes yeux

(section des poèmes nouveaux)

 

La foudre a frappé ma rétine

Dès qu'elle est sortie de tes yeux

C'est la charge d'adrénaline

Qui a neutralisé les deux.

Incapables de percevoir

Une autre image que la tienne

Ils errent seuls de page en page

Espérant te redécouvrir

Au coin d'un vers, au coin d'un mot,

Dans un poème ou dans un rêve,

Une chanson, un souvenir,

En cherchant comme dans le noir ;

Mais ils ne risquent de trouver

Que quelques traces d'amour fou

Dans tous mes gestes injectées

Ils en connaissent déjà tout.

Ravie d'avoir connu l'orage

Je promène ma plume émue

Sur les grandes passions du sage

Qui ont laissé mon cœur à nu.

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Belle Saint-Valentin à toutes et à tous !

Posté par MlleOpaline à 20:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 février 2017

Sonnade au chocolat

Sonnade au chocolat

 

Le jeune enfant, tu vois, que la vie éclabousse

Sur les précieux conseils et la tendre facture

D'une aïeule vermeille au courant des coups durs

Prend un bon chocolat à mousse épaisse et douce.

 

Et la vieille personne que le monde repousse

Ne supportant pas bien toute sa flétrissure

Reste calmement triste et pour chasser l'usure

Prend un bon chocolat à mousse épaisse et douce.

 

Le skieur rafraîchi parvient au bas des pistes

Puis prenant place au chaud dans un café d'artistes

Prend un bon chocolat à mousse épaisse et douce.

 

Des patineurs, sportifs et promeneurs d'hiver,

Chacun d'entre eux souvent dans le gel d'univers

Prend un bon chocolat à mousse épaisse et douce.

 

(Envoi)

Ami, si toi aussi tu rencontres le froid

Dans ton cœur, dans ta tête ou au bout de tes doigts,

Prends un bon chocolat à mousse épaisse et douce !

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 20:29 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 février 2017

Bronze

 

 

Beauté puissante du métal

Reflets sombres et sourds, détail,

On ne perçoit que robustesse

Nichée dans ce matériau mâle

Zestes d'alliance et de travail

Entre chaleur et forteresse.

 

2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 21:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 février 2017

La Gardienne de la fontaine

La Gardienne de la fontaine

(section des poèmes nouveaux)

 

La gardienne de la fontaine

Est une femme belle

Comme un astre du ciel.

Elle est pour chacun une aubaine

Car dès qu'elle se montre

C'est la joie qu'on rencontre.

La dame vient puiser au bord

Quelques seaux de l'eau claire

Aux doux reflets solaires.

Son regard est tendre et si fort

Qu'elle accroche le cœur

De tous ses spectateurs.

Sa chevelure est fascinante

Tout en sensualité,

Douceur, et veloutée.

Son allure est des plus charmantes

Sa silhouette envoûte

Et ses gestes déroutent.

Quant à l'enfant qui l'accompagne

C'est son amour entier qui gagne

Tout jusqu'au plus haut des montagnes.

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 février 2017

Monologue de l'oiseau

Bonjour à toutes et à tous !

  Pour le post d'aujourd'hui, je remets à l'honneur le photographe Domi (vous pouvez cliquer sur son nom), dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois. J'ai choisi une photo, que j'aurais aimé pouvoir faire moi-même d'ailleurs, pour laisser vagabonder mon imagination. Voici la photo, que vous pouvez aller voir dans son environnement naturel en cliquant dessus :

Monologue de l oiseau

Et à présent, ma création...

 

Monologue de l'oiseau

 

Je survole la Terre

Je te vois

En dessous

Tu voudrais être moi

T'envoler

Dominer

Mais tu ne le peux pas

Tu restes fort et lourd

Accroché

Sur le sol

Pour ma part, chaque fois

Que je prends

Mon envol

Je trace la beauté

Ephémère

Dans le ciel

Si tu pouvais aussi

Déployer

Tes deux ailes

Tu verrais comme moi

Des merveilles

Tout en bas

J'aperçois tout au loin

Patiemment

Je choisis

Ce qui sera ma proie

Quand toi, tu

Ne vois rien

C'est moi qui te surplombe

Je peux fondre sur toi

Quand je veux

Où je veux

Plus vite que l'éclair

Qu'il est doux de planer

Dans le ciel

Au soleil

D'avoir la vue perçante

Et les serres

Acérées

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 10:50 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 février 2017

Coulée

 

 

Comment pouvoir fixer sa place

Où tout est mouvant et fuyant

Un pas sous l'autre se dérobe

Laissant disparaître les traces

Eparpillées d'éboulements

En bulles souples hydrophobes

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 22:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 février 2017

Une Grille, un chemin

 

Une Grille, un chemin

(section des poèmes nouveaux)

 

Je franchirai la grille

Quelque haute qu'ell' soit

Chaque jour mon cœur vrille

De regarder derrièr' moi

Derrièr', ce sont les bombes

Qui régulent nos vies

Derrièr', toujours on tombe

Et ploie sous les débris

 

Je franchirai la grille

Je n'ai plus d'autre choix

Sans pays, sans famille,

Comme un cerf aux abois

Pourchassé, fou, traqué,

Par le destin moqueur,

Molesté, matraqué,

Mais je serai vainqueur

 

Je franchirai la grille

Encor' quelques efforts

Ça pique et ça fourmille

Dans mes doigts, le froid mord

Je dois y arriver

Tant pis, braver mon sort,

Pour pouvoir me lever

Demain sur un' nouvell' aurore

 

Je l'ai franchie, la grille,

Je bâtirai ma prochaine vie

A l'ombre des charmilles

Dans le soleil qui luit

Mais là, ils m'attendaient

Les bras armés, sans bruit,

Et m'ont fait repasser

Doucement à la faveur de la nuit

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 23:03 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

25 février 2017

Le Lac d'or mordoré

Bonsoir !

A nouveau un texte inspiré d'un cliché pour ce soir. Il s'agit d'une photo de Josiane (colonne de droite dans les photographes, ou clic sur la photo pour la voir dans son univers d'origine) et l'image qui m'a attirée est la suivante :

 

Lac d or

Bonne lecture !

Le Lac d'or mordoré

(section Histoires de lieux)

 

Le village doré disparaît sous le ciel

Perdu dans l'éblouissement d'un matin clair.

Le nuage accroché dans des rayons de miel

S'envole patiemment au fil de la lumière,

Danse comme un poisson embrasé de soleil

Sur un fond où chacun des éléments ressemble

Un peu à son voisin, or d'argent, c'est vermeil,

Terre et ciel en mélange soudain se rassemblent.

Les arbres de l'hiver, touchés par les éclats,

En ombres de dentelle érigées dans ce coin,

Perdent parfois de vue des morceaux de leurs bras,

Inondés, lumineux, découpés par le loin.

Le grand lac de soleil surplombe le village

Bordé de ses montagnes au-dessus des toits,

L'eau brille, resplendit, renvoyant son image

Dans l'univers de l'homme en volutes de joie.

Mais ne vous trompez pas, ce grand lac n'apparaît

Qu'en perspective à ceux qui savent admirer

Tous les dessins du ciel et peuvent en rêver.

 

© 2017, Opaline. Tous droits réservés, reproduction interdite.

Posté par MlleOpaline à 21:40 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,